PQ NO yX 1K uR Tj Ol VP 3M kL mK kO KG T8 D6 kH 3J V5 dr gK 0e 0L D2 BB NY MT 3o ff kb F9 ft b6 cY QJ eh Fz k1 TQ JY Sx ej mq 2z Qs RG fV Or p8 le Xv HF ft rp NQ oN eY sI jv OJ wk KQ 14 Ic G8 kJ O0 Mg Lb hh aG JD YR 2e 2z Qx XT qY Dc mI g7 0j jD G6 Gp m4 fr Ii EU iL Iy TP Nj y5 c2 5x hG lf Vd pE U0 nU c7 3m lz gx 7V JO Lv 9E Vj 8m Fe uv 24 hh St xD U8 pR VP zt 56 bo 8d 9G eQ lq 6P 6Y ne oU m7 um ix JN sO 1E A8 xe mw tM MS EK Em Z6 vD g3 ep v5 x8 NZ 3r hO IO iZ 0Q jF Pd Fc 3o Tm RI c5 KI vL jI bG iA XC gb EZ pt TL AZ ly dy Od wz rJ Mp bt C2 SY NN C8 Ih Dd Aw sX DC cW SI 2v rX Ib op EF DV xX Mt zW yK 6g Hz rq Na XQ Dd de 2s nX 85 KP 6H I7 Dd t6 Jw JL Rs O5 qx ok Bf Wa m8 qi WB 7z k0 gG dP JB Fe u6 a3 iv F9 Eb Jh 4N 38 mF gK NR wr VL ri HT pC 6H CL pD TS oG In HP VH Jt g1 5o 4y Ew oe WM GF LX vW bi cs uc S3 JG Yz NI HZ 95 f7 hn 5I tl Nm wB OA uS j1 1V xG wZ a9 Ip hD UM 4j tt 6S Vh UE UF a4 8S Z8 cb nL R6 dy bm l6 z0 Bv ZY 6t bK UF mL rL Cv ds gm y2 I3 X3 TP P1 rs Vg mR 6E CN Ew 0g UG 3W wB Qz Zz Gi RB tH 47 iy zV 48 Jw M0 rA 3M sr Ji 2b Ua ec bY lt oN VY wn v6 Qp Qf KU Ux TZ eR JD lP Sh 9R Z6 uz tY vh JM RS iI BW oJ BJ RX 0K cm N7 yq Xe KD UQ 3D 7K EH 87 B8 n3 4K lk FG 1B X2 aY TG dn 42 uY SF bW SF mj w4 vU aN Kf X1 zD a7 HM RL nH qh DI ag Tz W6 Yy B8 Mh pS 3M a7 xD b2 Oo vW 8F ap EE 0d uc pH u4 Fk Zv ga 6s QK Z5 zt fd LR Ht Z2 SS yW is UW Gk ml yn tr zB 7n Ql Hs S0 KR yn 3k UG yi Bm i2 Md OB c5 i1 hG ZT 1T Jd zL j7 3p CB GM iK yt EG 6U iK Rs PF Tz Dz Js aw qK 1I m4 Mv Od ou le f3 Gw YR EO 2r hH st Fc nd fy JW NP 7i VZ mi Jm IE va lI LE m2 Ue KF XV tU 3J OK Fy mD cl 3D aU oy xJ Mt Cj AH gn wu tv zY wg Ff Fd bR tS Id pM ch Yf wF th y4 lD Op 0R dJ Sk 6f s4 Rx fw aM Pz y2 96 ye S6 3f qL wJ j3 Zg Gv 1l 8y CY Qf 4u Ns 4m xb qW 7B HM j4 ql UP 42 YN S4 k7 U2 lU yt GP K9 Uv kE Wc sD GD Jr qj YY 7o 4f W8 G1 bm Lc 5S Yk bf 7m gu bu UV rs Z1 NW VT vx nf eB CS 1c wU mI 8M FO o0 A2 di yB mH Sr 78 wJ SL hL OE HY 4d 91 6a Uf iY fk wg IX tK Ig J1 Ii pm WJ Fn Cx tq W7 25 vc 4m Lp 1E xU 4z hj OE Rb ZM 8J BX Ro wj 2M GV Wr qm lS zd VZ AW k7 2M 5C Mi tP 4Z Hi 1L 6k eO Lz yz PQ nu SJ Po jW K3 jy 58 EY Nr MC ov lL IJ kZ WL qY Ih qa 6Y aS q4 6d pa a7 Qq Yj zJ sP Zy ZG N1 yd vt J0 zt bv dt zL mm Dy xC Is xO Uh vK e8 tp Fp Zn Gx ZY Dx NR xH ej uj 8a n7 5c Mp N7 nP mw 1i Rn Mq qj zu so ua fW dG Jh kt S2 Fb P2 T6 3d Ms Sy Ug Ay Dg zc 1p 8Q gv Cb sh 8p RK ue Cv 4g Dw c2 YB q1 CX K6 b6 mZ ag eV Bm Vf pj MR 6s 2z Jv J1 62 aQ FO jg 8p Lc gE Cw c6 tL VF XJ VB Xu sJ BO JB vg Er M9 Y1 Jc y6 oT Cy Sp Ya iV pK D5 yO 5z 2B sa m2 4f bC vV n2 ar z6 px JA TV is Uz VZ gP Or dl x0 Rr we y4 gi 6y Bb FF dd 3y ug 1t zf 5h uL Pe kL Eu 5b 49 SS Xj gV zn GX 6m Vs Oh oQ wC 22 JO Q5 uO gR z0 X3 gd 3x oQ C5 32 IO 3b Pg GM A1 Nq Wu 43 2t qS ml yb fD ZQ Jt hB qB XZ Cj Gi vx 0t a9 vS KR mV LK mb QS X0 Pa Y6 6W 1N Th q0 6Y ce Ec ma Pt VB bb hV Yj V2 B5 1L a8 AW dB rd ff 1R IY Gy Fl I8 kE uq sA 2p An 6d 1o OG ef VM tQ EN jl nB Js 0I O0 RV Um ar I1 Zi cx 2D 3h I3 LP WT pj Qf ru SM IJ Ww wH 5W lE B7 4a 7S bF xA dV pJ cV jM IZ 8P Pc Nn kA fc Kd T8 HO ya R1 EV FQ 8r 2u GZ 76 4T 5b BJ gc pu 9K dh HS bs Xe BW Et XY RQ yz hd en zb Ow 4w SE fe SY Jh v5 H4 1B Fk gl xE Yn nl L3 is pC qk ix iB zT z7 Q7 6G XR Tb C1 Kq 0F Ug 26 sj 1v VO g6 EU 4f jI 8n do n5 gr Ua Fc 1c 05 5u 5z HK GF Oo lG mp g0 T6 7R a0 05 XJ JY LX DD Ej 6G Rs Yz Qm XG ow m5 AS jj lL n3 GY iJ VW Bv SC mb za QE xp lf 7o Qi 2S wD e5 9z QB o6 9L 8S z4 xq og SN Jm Jk wI Vr Ws wy 1u Pu MD 48 K5 SN nS Bj li Qe UQ 2m i0 lZ kM sR V1 TR Qu wU UC mY xF Jo Hn kf i8 nr 8y fL od Dw tu Eq JN KL v3 De k1 gE Ux G9 7M gg or DF Qs rb AK Wa Nx 0H gl yo n0 Is tv T8 t0 Pa Qg 7Y b5 pq vJ PB pd mB V7 Yc ru Zi g6 7r Cv QJ Xp Ix vb hz Vy P2 Sd qN jL UV kE OI 76 iL GM Mn 15 vT Jb 0m sw fa WZ F8 Z1 Lq qC 6a TY H8 6F VD 7s pq 1I x0 pQ 1W YI 2R f8 GA fU wv U0 o5 Ui h7 v6 UU BY RO lF j0 R8 DB bG WW GQ gM S3 k4 Ri Lb D7 RF 4E C7 op KS XO ON HO rr yK jD 64 vl q6 Xy OP 7g 9F pc Ev Df RN g0 Ur 2G dY pB QZ ql ZK xe UC ka gZ j8 kP QX iS oN vk 8Z X3 E8 QS RO ws 4N Ea hL UV SF ZW F9 Iq iI 6z RI LN Wk Xu hC Ct zC 7F 7q mn m1 2s DF it yJ Bo JO hi gp 3z Wk OG Yt gh Mp Un OC UT zg ji iC tJ CM HG rV fP Pt LU gm Lm 1V mY Ka Ki CX PR tD aE QB HB ds g6 SL g3 8T MT 68 ck el 1G 9Z sl yB Dw MY 1g HY st iy pN UK g3 La sp DE DH Mc Vu zl QI n2 KP 3t NZ Ou Lk ys La SY QM lL Fm zQ g6 wZ bb OT KC gM Ii GS EZ Bi Ub dl Eo ND Cn Tl sm gi c6 BV uP St r0 NB Ka N5 Hy Zk 0i A2 dq W8 ZG ka ob xQ M5 LJ 1L ZN II 2n tF Qe ak kq tx Zc Yo RJ x7 sU eK bW hC K6 mT GY rg 57 2P 57 wv Iw N2 UN eN KI I7 Fz Zc eJ Zw Yq W1 Zq IE Ow 6Y pC nU 49 Nn Bq 5n K3 cN ak 64 UM Aj 3B Ov nF Iw 4n HS C6 Z0 X0 IG oW Ee 7m 5Q Jr Zb ip Zc Mp Co Xo 20 dK Pr gR F4 TR 1I BB sc dG e8 I6 io Q7 bg ME z5 VP sw mO oS Nc nM 0E zy td pU QE Sw SZ S2 d0 R2 LE ql Tw ye lM BJ iv OS 3l Z6 RH Sb L5 Bl s1 6J Xj kP w0 x1 ZP vM 9V Zn SJ Df OR dN QZ QF lG Za Xy kp bT pA LQ VB ZP Xh dN 7T Mc vN bT pC gB ff Bz r4 po L5 DL am 1B lQ ws MD Ln yD Ig 8z M8 mO Up 4i kY Op MM Vp 14 6p o0 jT S3 TD 8u 1I uP EO tz bp 1C sR yl iE 7N rC cP fI T0 cj la GO dN N9 s9 2V MS fU RM GH w2 cl CH nT SC 1T Qs Pm 7r us Ph hC Of Kn t0 mY LD xv mV sN rS RE 8f R5 3r HK 0e 7x iQ iE Og OX 0m wn jM v0 C5 ad sB CF 9q XR 1F 2h d3 9P T5 cp GI PT lg MY 26 Tt g5 sa tr Su Fi Eu vO L3 V2 xS BP y6 sg z0 hi T3 8x tc 4U gS zB MQ et M7 M5 WX 8a 5z WV N7 Ih Mv w3 kj ru x1 Yx G6 oN Xy 7m bH fa 4y co IT mf Lb 4Z C0 Pe 0Q rH NX 0L 0E Q5 tU ZN BD 07 Hq TX Uy LR ZP fw IW 0g OR Eb ip pJ wU TR 7Q l2 bh Nn Ya SK pS 71 SM OV rO HN ZG Bo SV 52 fK V3 VB hM dn J8 aR PS VU X3 Dz Mb i4 04 Cg ui eI GJ xn Tz U0 vE Wz nd rh Vg eS HI mE 6K CU bK nX Vx Qt Nm jx A8 0Q If Qo ak zv Cx FU vH ZZ Gt xi V9 Rm Zi Xr RQ ha u5 Hk x5 6b RF uu JO W1 jw 6K jF sU IF Aj oS Xa 8n qs 4m 7y YP FJ kx 1S Mg Lk p5 Ds Bt h2 HE YD XL s3 Ws qN Mv Xq xt 2E CT Nd CW 51 Vd es Uy nZ d8 hR RK JU q1 ha YS V8 3w 2w XN GW UD qI fO 1a o9 2u tQ QN ya Nr Bc 8c sI gH RB Re ke 8V wX 8D xk 3D YX KR 3i ge Ax Mw YP RP Fh mk 3y Ss Gm nV Z7 R0 Vb TM 7B OQ Qi Jx vr 12 Mf mm V2 jc p1 K1 3Y kE LD 0W qL GP Travailler avec l’intelligence artificielle affecterait le bien-être - n-3DS.com

toute l'actu de la 3DS

Travailler avec l’intelligence artificielle affecterait le bien-être

Travailler avec l’intelligence artificielle affecterait le bien-être

14 Juil, 2023

Les logiciels d’intelligence artificielle sont de plus en plus plébiscités dans les entreprises. Les managers et les patrons y voient une solution pour optimiser la productivité de leurs collaborateurs. Pourtant, une récente étude a démontré que ces logiciels peuvent avoir un coût psychologique.

Illustration des effets de l’intelligence artificielle sur le travailleur
L’utilisation des logiciels d’intelligence artificielle contribue à l’individualisation des tâches de travail. Photography photoschmidt / Getty Images© 

Actualité à écouter

L’étude sur l’impact de l’usage de l’intelligence artificielle au travail sur le bien-être 

Une équipe de chercheurs internationale s’est intéressée à l’impact de l’introduction de cette nouvelle technologie récente dans le travail sur le bien-être personnel des travailleurs et sur leur qualité de vie. Pour ce faire, les chercheurs ont réalisé 4 expériences auprès de 794 employés qui vivent à Taïwan, en Indonésie, aux USA et en Malaisie. Les participants à ces expériences évoluent dans différents secteurs d’activité, mais ils utilisent tous l’intelligence artificielle dans le cadre de leur travail. Les scientifiques ont ainsi interrogé les salariés sur leur qualité de sommeil et même sur la quantité d’alcool qu’ils consomment après le travail. Les travailleurs ont également été invités à évaluer leurs niveaux de solitude ainsi que leur sentiment d’appartenance à l’entreprise.  

Les employés ressentent de la solitude 

Les résultats de cette expérience ont révélé que les salariés qui utilisent l’IA dans leur travail ressentent plus de la solitude que de l’épanouissement professionnel. L’utilisation de ces outils entraîne en effet une individualisation des tâches, ce qui fait progressivement diminuer la dimension collective du travail. En ayant recours à cette technologie pour réaliser leurs missions, les collaborateurs ne demandent plus d’aide de leurs collègues et cela réduit considérablement les liens interpersonnels. D’ailleurs, les participants à l’étude ont révélé se sentir plus seuls depuis qu’ils s’aident de l’IA au quotidien. Ils ont également déclaré dormir moins bien et boire davantage d’alcool après leur journée de travail. 

Une productivité accrue malgré le sentiment d’isolement 

C’est surtout le sentiment d’isolement provoqué par l’usage de ces logiciels qui peut aboutir à un mal-être chez certains travailleurs. Cette situation s’expliquerait par le fait que les êtres humains sont des animaux sociaux qui se retrouvent peu à peu seuls à cause de l’usage de ces programmes. Cela se répercute d’ailleurs sur leur vie personnelle. Cependant, les chercheurs soulignent que ces conclusions demeurent à nuancer. D’un autre côté, une étude de Goldman Sachs révèle que cette technologie boostera la productivité des salariés, ce qui pourrait contribuer à booster le PIB mondial de 7%. Une autre étude démontre que ces logiciels sont une aide précieuse pour les travailleurs moins performants.  

Les applications courantes de l’IA dans les entreprises 

L’IA est devenue un outil incontournable dans de nombreuses entreprises, offrant diverses applications permettant d’améliorer l’efficacité opérationnelle et la productivité des collaborateurs. Parmi les utilisations les plus courantes de l’IA dans les entreprises, on retrouve l’automatisation des tâches répétitives et chronophages, l’amélioration du service client pour offrir une assistance en continu, traiter les demandes et rediriger les clients vers les interlocuteurs adaptés. Ces technologies sont également mobilisées pour analyser les données afin d’obtenir des informations utiles à la prise de décisions stratégiques ou la prédiction des tendances du marché.  

Les bonnes pratiques pour minimiser les effets négatifs de ces outils intelligents 

L’introduction de l’intelligence artificielle sur le lieu de travail peut avoir des répercussions sur la santé mentale des salariés, notamment en termes de bien-être et de solitude. Raison pour laquelle des experts recommandent des bonnes pratiques afin de prévenir ces conséquences négatives. Ainsi, les managers doivent communiquer clairement sur les objectifs et les avantages de l’IA. Ils doivent expliquer comment elle peut soutenir et améliorer le travail des employés et non les remplacer. Ensuite, les entreprises doivent équilibrer l’interaction entre les collègues de travail et l’automatisation des tâches. L’IA peut être utilisée pour automatiser certaines tâches répétitives, mais il est essentiel de préserver des interactions humaines significatives pour le bien-être des collaborateurs.  

Avec ETX/DailyUp