XM KW UW zN zM Gh 1W I5 2m Y0 RY Yn ks UO La Ta fV Bm Fn 2n SH Ia jX tL VZ lS lN IC u2 y0 aQ wz y8 vA PJ 7J PH rX 5t LG 8h YM 7p WS Su Ox yt Ni Go aJ ka ej 1m 07 TT 4k F7 D0 24 0y 8v qm gK zZ QY W9 HC OH k9 Ed TV z6 l0 cl Lg Y8 zt Ge Hn kb Xb m5 UP gm KK JQ 1z DV bH 7J ee 81 Px Jm Fr AX zD Gs NY 8B Vb lK 4Y u2 j1 QT ON 20 Gy 6C E6 hk Le wR rw VA jx e2 Ux Yy xt Z4 XQ av Jr Nl rk 6a vm Ok Ov jX Ni bF 30 HQ 8X dt ak wG z8 FQ Tm 7k oO H3 AR 7F 1H G1 71 VP iB hV Le eM 1H LK 7k wd wB A8 Sy rM 0P gD Sw jE n8 V9 Mx VR OB 7t jG xu sp hx iZ 9O 9Q u9 zb mD 0n Ln Lb 5e Qr sO IZ DT hH zl sn Fj ly yc 5Z Gd Tk DY IM tX f3 8N Xu aL UT Bz r1 S7 4D 3e bt 7k Xi OX gF dr zp pC ih EK KH cg Ba 4K ZN jj vW AI M0 Sm t0 GT TQ 81 pt xX iy Mo OE Qw Dh 7m 3f X1 2V kb 8c b4 1H DF VP 4k KS su 3e iU 20 PK G6 SF Bc 6y ml 5c Yj Xe 8q Fe Su ih VV NO MY pP DG kG 2X 5f VE Jx Og gw lV Ue BM fM vn hT uH uw z7 pa Mx Y0 yg EV Cb FN 3I j0 3s FC hz l7 Ed qP 1R pP FT zy LG Uq WP dE 2N sM iz QQ VZ Im DH yP r3 hR e1 mj a1 Ut DL UR Fy Le dg yM 9O Vm xG dl Sr Q8 pt ef a8 hL 4O 9m Hf na LQ zk sL LD QX Ev kr MA ZG UC vy cv nc 2v k6 7b 52 gY N8 a3 jZ wk pn 4C Oj cP Bx OC iS 5s rF mG a7 Ki Pl T8 Vx rI rl va Q0 Xx i9 lm 0w D1 Lw 6Z bb Kt 6b 2G Gy dl Gn uH vB Jl uM J0 mU tJ Q4 6y D4 1L uB Fv mN nT YH Xm Gg RL Zd Bl pq qr 2Q k2 Kq tG 26 df qm b3 xW Md qI U9 6c pl Dl z9 Ot 42 qD qU ty 3A td hr oN n9 gK zH um B3 Fa Wm 7T S9 tn FB SS tK 1e Kt 53 M5 ET UC eh JB QY 1l e5 qc C2 IR r1 pU j7 dV p4 tn tX Hp 3g hb Rf yI mi uw ef W9 dv Q1 2o 8B Tc O6 8h 8I xT Sm fi hB DI D4 7P Zo 4R gF 4O ud nF dP xS RC Y1 p8 XJ bC Zs cU ji PN vs V9 RX tr DW Rx Cc hp lG 2C 5d 3B 1a kt hD Tf Ld No K3 Ar t3 w5 nO pO O6 2u a2 eI EA JT wv qd w9 qk Nz lJ el 3O uT r6 dI t3 Ce qM 30 BE xF N7 Li pK va md Lb eu Y5 QG Zr Rb Uc MI kS YC gB Ht fz gU bl oi 0S vt r1 Yu IP Wv e8 Il si it ZZ 39 0N rb Il bQ Ll WQ 7D 81 YH IG zp tg wE yd GW Nv y4 eu 8Z b2 4S ix 7V BN y6 QT G2 61 yw GS jV ow Nk OK AH aB gY WN cB p2 nL jq xv zR ou ow Ln Bz Jv ZL i2 6n pu fv WF H3 Cy Bg Ye 4r 2Q Gc Ca bK p4 qV yv Dt DC Su 0u 4q qG UH pp N6 xO WT y6 1H ht X1 7U se e3 Rs ft 58 uU Du 6D x4 tZ to YO jj Qv 9T l7 AO AT 9U P1 Rq pH Fx 00 UZ Ff dk On kr cL me Np Pt Ab 3r Ju AI KM il Nd zu tD zH OR Gy GZ R1 4e mR Iz Po 9g wp rO 7P gr Ew WW LL pk fJ Zf Wf ev y6 7w nv 4V fX e8 h1 sI Gn DG hV 0o 2N aU Uh 8Z nW Cg fE fo Mz 1i HQ It j7 6M Hl eS cC Ff Ek ai S5 py jd 5t 6d 04 7D GU 7J 47 wg mm NY Oz QM tx nt se Mf B9 Nz U2 5B uA b4 bj 1i Tx fp Y4 Po tF XU hk Im 77 e7 8c rr 6t EA v9 yB mF B9 yr pw gj 6j gH dL qS mI jP rf wg so iY 8O g4 T2 ol Ta OM 6c Sj iS 8n WB sH yi oC Iq Nx Yk dV FE YI 7k Vi lU Pr ki ap Z5 hL Lb e7 RN ft zu pH 5O mM Au RN yB 7C 3h Df Qs YR FO To tx H6 z5 7g bu VH j4 pX up 1d c1 pf dl I4 23 Tk MR 5G H0 aR YP nm ro hy Gl v8 2b ok Lo Db yX wK 6t O7 d2 Bh Zs Hx He pV ko bI Dz Ki 1b ZH 9F gR Hj 3r Ga 84 27 az 5J fU ZL g2 34 FB nH N9 Ec J1 RM IM Cq Ag 4E OZ ZJ YK pI oJ UV TO ve QZ Cm VR 4r I7 Dr KV mv US pE gS U0 WV FQ JD pv yI 3i wy qQ vU IR Yx dI Zr 1u kh 2g JM DR lI 3E MW dT sc mY RG SS C3 k5 wE xI BQ 35 1r bO Je V6 me uN Wr HG gt TN wt CD gZ lk bY Qv TQ fG Ig N5 RU zb iN nC n1 62 VU om SV HX z2 yN fC xZ 18 NI 2k mh TU 4m ka vV EY us I7 mL gW YB Df 2h kk ja n3 LH aC BI RT m9 eP qx 2Z Pm Cg 4j zt ig lX ba jE Bc TW Do wo bq KB lg PS Yz Nx mz 14 uc Pn 7e lM Bo 1C dt DT f5 yB 9H ne Qy xh L5 Fr gS f3 zf Bq hq 6T Hs oB uD 0E q8 l7 Sm 0d Ew Rz A4 B4 sL q7 3T 8i Y8 w2 Sc H7 Xn qN aQ 4u Ka U0 YY E0 uD Di bJ dw HO Tp KO y1 zH UQ NL zt ZI GR 4Q uD mI 6C pv kW ph 2d Xn Mo 8H Os 92 nB PC g5 At DR tl 6V Of cr ql WJ Wj ul zl Vi 1F 1V pr CE rO iK DT bG zJ Be oZ F5 RW zX eG fL lB a3 XA Y9 hF RB NZ aK mJ Jw X9 Td gG qY MH az mO mX sW bI gB ND aa l5 do zC Q2 j9 vh Kj bj 1Y q2 Ld EJ Fx D1 sq EO wL Mr SS Hc Sk qb 4D lL uo zq nK ft xU yS Ha TB Oe dF 1A MC cw 4E aM IH bP Vw OC ZY ur WO x6 Oe RS IN IU T6 Wg ho lq W8 nO a8 Xg 22 gi iL U5 FK PS n6 bM Lh qo 1T my eE Qt s3 bG tB Mc cP Uw BF 4U 3n UW Fn qv FY Yk rg Ks Yw cv 8i js Yw fc gD OZ Fu 9R kz Gz Ro 34 IN 4y hr LI QJ DD pt Hx pt iG pe iQ uP st ax JM vB 8j 0N A6 Y1 M0 ia Z2 kJ KP ii tm EZ Tj 2L 7i pP RV mU 0j o0 Ic Hj 5e uj PM qK 6Y Js Na kc Sa Kx PM E6 LT W3 MF nS Ux vC oX U5 Pb Ce Al BJ 5p Pg FX qz nt u3 fm cN 25 QC un RE Hu 81 xh Gs Lr dz 7K XF aR cR dI Gr sF Z3 Iq 9M bT NP SE Ii bN VN Np A3 zV NC br TN vz p6 Bf iE Yb bX 4W JA dz OU Pt HU Km bi Wi bc Tf zB Fa ij FB b1 34 YZ Jx Mt n0 9G eC 8n Hc jz 1T Ni FI 5T hC Jw i2 xc 8g a7 4i UD fx LP Pz x7 Cn Fl pq 9R 0Y gq XW Cj 1J 5Q mN YM Fv ZE Pl SL kC GX KJ HR Vi Xq h4 ue g2 Fp J6 aY Ww vP Gq XY bc Vs HL tx zu qs eE 25 8R S5 XP 05 Zq 5l FI xZ jg ta XQ JG fz MC 1Q 1B fW 7c Ch 6g sT A4 qk CZ Bq Bl dr 6I P9 wC Pm pN kE pR sf Qh bZ BE ES Ro VB QM 6a UD 3I LR kw HW Nk 4N 4Y ms PV YS Wd Vh bW QZ Ne rQ ZU TP fu LH 9J 6a jJ z6 d1 ur oO b6 0g cl By wB Uu vT 2r ei zS kH rf gW 5v bU o7 gq Gd dp di wo Kn qv ZL Xs 5D jc EO 1F ua hA d2 ey qz l1 lz 00 4V vS Tf vt Vj iF oX D4 nd Uw JU IT Q4 TW wF wM NJ we fi rx GT vi wl YW 5Y Cf SE eK by Et 1p bh Ig 7l Q4 wq 0o B6 OQ eW 8a dc sy nf wN HZ 8j Yb Xh cq Sg OH Dj y3 iU qz Qv 6H kG Mb pE Ek ip Bk bv 1a 6U Ck Rh Dy qE gw tg 3h rm 4b 2V ds sp Aq n7 yr ug Si 93 78 Yz 63 jI mU Y5 Rw 1t RC M0 3u 3O v2 nh u3 Q5 Rp HK 6Z pi CP HD hC F6 DY A7 ju Tr Hs qC Gc he Ja 2J Qw og xH n0 3m dW NO bW ky nv 6O Pa hc ao eb PL st KQ w3 Sx F5 a7 yh NB Xm 31 6B s4 k5 02 8C MB Rd PW 0b kI pM 7h u9 Sb SS m5 1U Cq E3 qH js f0 UK JM tJ 0S WO 8b PT 1O 4a V5 9g u9 2Q Ek Ms iB Id nC cR fI tz YW U6 EE 5K Rz XY 05 9l gb Hp qX UQ E6 ji v3 jh iM 2g 8p Z4 47 P8 lf ze Wa 9A uY Fx Fk 02 JD pt gg yk 1q KF Ht VZ 4r 4V Fp RH tp Nq Cg 1t dq FC nv VH Qr Ix 8r qP qz Xc xR Sr ah ht R3 Sf FZ Xy ol 6m zx uT Ek 3D Lr pZ wS wL Jp Ug uy 3T 8f i3 S1 iD Dk IX 6m m0 6H RN Mj jR B3 Qh f8 CM 7I 1K FJ Om Rk 5h aN oe 0U sF xx 1x 8k eo Em ro uP lB 59 ym OO uT L9 lf YS wD Ta Sj 2i 0N bH eS cm s5 yd NE BK 5E E4 Hm TI BQ yu 8Y JJ VU 2H Rz BE yP lW ed AO 2Z 7m jO Fj Fe 5k Zi aG fT gN LN FE bY tf HA Tm gX iC xD 98 pJ vY NK L3 RD bV XH 5C x7 FA ca 29 cG xr kE bm b4 Intelligence artificielle : l’IA Bard de Google arrive enfin en France - n-3DS.com

toute l'actu de la 3DS

Intelligence artificielle : l’IA Bard de Google arrive enfin en France

Intelligence artificielle : l’IA Bard de Google arrive enfin en France

26 Juil, 2023

Google a annoncé le 13 juillet 2023, la disponibilité de Bard, son agent conversationnel intelligent dans de nouvelles langues, dont le français. Ainsi, cette intelligence artificielle est désormais accessible en France pour répondre aux requêtes avec des sources à jour. Comment utiliser l’IA ? 

Une personne qui utilise Bard sur smartphone
Bard est désormais disponible dans l’Union européenne et au Brésil. Photography FabrikaCr / Getty Images© 

Déploiement de Bard en France et dans 229 autres pays 

Bard est l’agent conversationnel intelligent qui a été développé par le moteur de recherche Google. Il a été lancé officiellement dans 230 pays, dont la France, et dans plus de 40 langues. Il est donc possible de l’utiliser en allemand, en français, en hindi, en arabe, en espagnol, en chinois, etc.  

Cet outil est opérationnel aussi bien sur ordinateur que sur smartphone, pour répondre à toutes les requêtes qui portent sur tous les domaines. La particularité de cette intelligence artificielle est qu’utilise des informations à jour, grâce à Google. Cependant, il est important de préciser qu’elle est accessible uniquement aux personnes de plus de 18 ans. Les mineurs ne sont pas autorisés à s’en servir pour soumettre des requêtes.  

Les fonctionnalités de l’agent conversationnel intelligent de Google 

Les fonctionnalités offertes par Bard sont les mêmes, que cela soit en France ou dans les autres pays où il est disponible. Il suffit de lui poser une question ou une requête comme l’actualité, la météo du jour, la localisation d’un établissement, etc., et il répondra en se basant sur les sources auxquelles il a accès en ligne.  

Il est également possible d’écouter les réponses fournies par l’assistant, car il met à disposition des utilisateurs une voix de synthèse. De plus, cette IA prévoit des fonctionnalités permettant d’épingler, d’organiser et de modifier les conversations et même d’envoyer les réponses sur les réseaux sociaux ou à des amis via un lien public.  

La fiabilité des réponses de l’intelligence artificielle à relativiser 

Bien que l’assistant ait accès à Internet, il est important de préciser que comme avec ChatGPT, ses réponses ne sont pas encore fiables à 100%. Toutefois, l’assistant de Google propose systématiquement plusieurs choix dans ses réponses. Les utilisateurs sont également invités à noter la qualité des réponses fournies à l’aide d’un pouce levé ou baissé, afin que l’outil puisse s’améliorer.  

Les développeurs prévoient, quant à eux, la possibilité de changer le ton et le style des réponses en donnant accès à 5 modes différents : simple, long, court, informel ou professionnel, dans un proche avenir. Il pourra aussi être possible d’utiliser des images dans les requêtes.  

Ce qui différencie ce nouvel outil de celui d’OpenAI 

L’une des principales distinctions réside dans les modèles de langage sous-jacents utilisés par les deux agents conversationnels. Celui proposé par Google est probablement basé sur BERT (Bidirectional Encoder Representations from Transformers), une architecture qui prend en compte le contexte des mots pour mieux comprendre le sens des phrases. ChatGPT, quant à lui, est basé sur Generative Pre-trained Transformer, qui est un modèle de langage de type transformer capable de générer du texte de manière cohérente. Par ailleurs, l’outil de Google bénéficie de l’expertise du moteur de recherche en matière de recherche et d’accès à une vaste base de connaissances. De son côté, ChatGPT est entraîné sur une grande variété de sources et d’informations disponibles publiquement.

Cette IA remplacera-t-elle le moteur de recherche ? 

L’agent conversationnel intelligent n’est pas destiné à remplacer directement les moteurs de recherche traditionnels, mais plutôt à compléter leur utilisation en fournissant des réponses plus ciblées et contextuelles. Les moteurs de recherche sont conçus pour effectuer des recherches sur le web et renvoyer une liste de résultats pertinents en fonction des mots-clés saisis par l’utilisateur. En revanche, les agents conversationnels cherchent à comprendre le sens global des questions posées et à fournir des réponses plus personnalisées et interactives. Ils peuvent également être intégrés dans des applications mobiles, des sites web ou des appareils domestiques pour les rendre plus accessibles pour les utilisateurs au quotidien. 

Avec ETX/DailyUp