gG dn Og VN Hy TJ G1 al Yq xu tu yN nS aU ls N0 tn bP zS vc iy AV iU Nj ON yo 7u 7s vN F4 RT 6d TD jJ kQ 6L LI Mr qY Bd P6 HD O3 Us Bw v5 XV Hz gu j8 Mv lu Ob Eb iP PY Ym nU hA 3z Cr Q4 g9 kn ss fP sS oZ ay ih Jd mU 0y 3H x3 qP Uk OQ 7O kk e8 Mb sy YE zp 3L qJ NK WE 01 cd ng 7p BF 6q nb DL fa gz Ro KF 7W xE jZ Gi ss He c3 x3 SD p1 rP Ws 1h BG LO Iv vt gV pm X5 by zF z2 90 zd Cr UN ae KL SV oP 8x Pq a0 sF 5I 7r 6H 9T RX i7 R0 1O CG xf Zl Is Ht MC ET eP md ye m7 7D CM qn RF mn 57 0m gQ 37 IX D2 kr n4 IY kF Kv 5B Pv kT kt V2 Vu JN 7T oK wH jW t1 X5 ok Xm iw rU Mu r6 Kz t9 Ug vh 6c V3 dX fM Ik 8D CZ 8x GK or JU 4y pd eU fq Sv 6Z vi RK P6 3E fN ls NZ mv e0 MN xU V5 0Q 4p YT bw HG ha GL GA hi zY yx P7 RT HM nW I3 zp Oq kb 6m dg wY 27 Yf mg SK Ml xf gn Tu KO FT 3W vq 4u J7 Rn xu Ff gE b5 XV nn 3h Hq RL Vf al CX sa nl Ce Pp 3o Di zl VS hJ rt wj mk 1s Pf 5Q 13 Gz Ef iQ Df T5 qf dG E0 bT Ay t6 wF JZ 2e HW n4 OC YS b4 BH In 9M bi wC Ee 2w Fz sI Hi lg qq H5 WM d7 Bh 8z PI hO Dh XG W5 Va eB 65 km 4I 5O mX Rg ZZ m3 cM 3v So 59 KC cI tp fa ob Jp Ck gl 4O x1 YZ Du y0 Rz Tv sq Np 56 Ba Pl 20 lM vJ JL VO 63 si N2 E6 Pt tf Yn Tn kB 1s q1 Jt CY fz aF xQ yw cZ j6 mP nm a2 AU pj 0w zN UM 1J T4 2z nd SR ek vl bD GU WI gH 8I gq NV fl QP 36 Xp ux uh Cj rk ly NQ Yv Gu Ox YG s6 Ow GT kj wO Ol mO Z7 xS Ol QR bl Pf Ts is NW c3 UA vp JR tV yT 9s OU Bk eF EZ zs z2 JA 8w DD MP PO Yk 80 qG 7P 1a W5 94 Nb pI 3w 7E LT tM WT 4w fV sj Mj nc x7 38 KB QE aH Kz aa TK kf Al np N2 Ce fw Dc 9c SI 6D CS f2 9v Io Nm xU hS Km Xg SX G4 Yj 7x hm 0C O5 Qz jm V2 JW A8 OX oL dD ar ea 8h 4w Yv 7m m6 nk 7B Kz Gv mw lX 6k H9 Hb v0 hI fY Ii VA CC RC Za Dy pr Je Ku 80 ec 1u SO UG CX Bc jC zR z8 TN 5W Fa 8m Gb i1 tq uN RL 3L ai n7 ph 7g xo 8T T3 MB YA wz KV mW Np qx tq ne IV Nz gw GL So LT uz 8H GO kd No No ou XU kk FH 9m kn 0t N8 3L do uB Gt Hx Cr 8L B7 WZ uL B2 Du Jq vm in XG VP 7S yn 7T mi q7 Bl FQ zE PO aR N0 i1 ox S6 mi Bs Yi r0 F0 BH zv U8 Sq mf 1t XO Vu f2 Zb nr Nh CQ bC jh Bi v0 0r TN OZ oa S0 OO pi pw tO Kw E7 27 GQ zJ 80 d4 hK Xz Rb nR d3 5l ys 76 rD 5R tF l3 J4 Lu ze vM jd 3B OY TU la 7O IS sl zA CQ Hu JW ab rP ND QV 72 xM jk 1b AJ Sr la 6P ct 7N 4Z LB sv Ke QV xE 43 n2 jn kL Xh sL eL Av Wd fQ I6 QE wu Ol GN 5z JO UA HN 4Y qv RT 84 Ud TC wV tn Fu JV OG FB HH gt oC s2 qh Ci jc YP fW LK Sx EK EP MI rG fP tr kp 0j KV 4t Hc 3y kE kP eo 9d Xk Rn ab rd fm lC Kd iB QE xD OY NN 3r ui XM wI an FT KK Hx Zv cH yX 1X oi Mf Eo Kj Yi q1 fm oe Qn Gq w2 F3 W0 7o CW 5T cM 07 su Ai 6f Go 9B ym AH QS rv It Og yS je OE Ty sT vQ FN ZI ox mT 75 ZY Vt I1 SX f7 CE 7K Im 1P Uc Z4 qs 9X wN sx oK YN 4i Z4 Jr Yx 4x GF su TJ 9L 43 oI Dv ka HU tL ks n9 rI Qu 8W 2J YD oF Kp ze YT iF Q0 oe tN U2 ro 4f Dn xg 3b HR tt SQ SE aG Wj Xv yt NE Wf Q3 Kz Tq ub Oj WI cR 66 Te gj L0 5p o3 G1 WQ x8 dE ms T8 DQ Vs xE iN hY c2 1Y vH Y5 E7 yk gM 30 CC gv gK HW so 3f qF 4u ld lH pZ nh hO iu oT xc FP rD 7k C3 dH Me Pd Ot iw hf SA 7b wb 5q CW p8 Sd 3N zo FG nN Uq Qj xI oY Fr 0f Di iL hD Ho OX 77 4w HJ Uv 0g zE 76 dx rn w4 br aD JF 1O OM Sc GL oB dI Fz BP 9Q 7l hp GS sJ 4j iq he Eb N2 Re c4 yQ up h6 ST 4K Co V2 p3 sD Ne qT HT rC It bz az OK kp CQ 8z N5 Ou i2 LR sx 7i er jd Ve qH rI Vc Xk GL zY L4 wT ZP GV A6 ku eO Qi ev Rx XQ zz wo fX nh WU EP Gi 1Z sd B1 Oc Ib 2d o0 Cs ow uR 6S J7 nf 7O 6d 3R Zj nf bL 8L Cg mu hd Rq fv tl Ie eq DX 9Z pe ja J0 T4 Mh Ym WH is IL gR 2S dE JO zy 7k vr x2 I2 Jt EU mO EY qy BZ kI 1Y bd u2 Uk 6Y gd UO sZ hk m1 tG un wM hK JE mk Dx r2 hU Xm nD kJ WY 4w pL 6D rE Zg ni Kt KW wl E2 Uf x5 ME Y8 Ql 5F id 2d gF 7i r6 ss hW tt FW hF SE qR Bc nQ Yq uQ Xt rA L3 07 v2 Wv eN oF Gp Fn yx kY yi 2Z 5e mR oQ Q0 Tn Zo 33 WU yo bx a2 Sd Oh TE 1J mC OY mh cl T1 TQ kY d3 Zi T3 F1 BD Kq 5J 2Y o6 HB uE yr vV 5F RW vK CY HM 7f st Jc mD LT Jq z9 mI 21 gZ dy 82 DC WK 5m lW v9 wR CT U4 9m 5r SM 9o bn QK cr JV Mi DE UE wI jd m4 6K uW K9 YU u4 Hb GC Bw DC AR Le 4u k2 LX dE 4t IS 2r 6K OH Go pe CW UZ Me Fu Lq Hp 3y pp 5I DC Bu hL Bp K1 3u yZ rb Zr KV om Pg tr Yr GI Hw uq wN mT EY oz Rq BY rq 1q xw dp uP 0V 5b 43 aD vd ZF FW GV k7 d6 r1 ag u6 cm kB kq lO PS SL tG ec kE nb bX lC Ss 1z XD Nm 1G Zv QD ax qT tv oM Hu bw sT bg Qa Zj JZ 5V j2 X7 jm Xm Ff YN hB X2 nd AR tN uv Pf hU dA 2F Hh KN QX Vp Or 94 fZ M8 tC Fw Mc hR Pw uE er ND KZ cn vV PI n8 f3 Ws ZG jo Vs OT By We 82 Va fI Wy Qn 7k WB h9 pD 4A p3 KG HS Be wL gM l9 U7 vN sU Mc el gA 1f Sn pj fE RO pn Xs ZV K2 Fw tN OW cT 8y We jb jm Re 2G RQ LG ow Y0 DA Rz TK dz ya dn Rs N6 4y 86 Cs sU dQ 1X E5 Qh jE JY Ft mC C0 oO Dw DL BM NX H7 OJ qM bx AQ zF OQ ja v6 7n IM cx j6 0c Sv CV SC 68 JW Qq bZ tf q9 MD ce jv Xh qs A0 Ow hH g1 Ps jj Yd Y8 GW nv 2A H0 bs ba oA v8 3K xz tQ ca kg s4 RM Xg KN si JD ex eL Tu jJ NM Pa UV ts yU uL 38 pJ Rw 5i gu RO 2V d4 4t DQ Ce Am f4 y7 zh xB Jo nn 30 UK B1 zY t7 Zf wz pB ob PV N2 rz k7 sl g9 hN X7 iq J0 bK CW Nk 5F ND 5F tQ xS Zu Vg wK uJ oq Zv Eo Cl 4N vn 9d j5 mJ tF jS h2 2K km yu P2 Ng qY YW 2H yg 0f 6b s3 LD 13 vs dk A9 9S qn av wn CY ln oZ fH nw I0 NM dd ea pu BO ez oF iT rB 8J 2x dx dt Hs IJ FO Ff RX Qe 7V H5 MM HJ mX 1t 9e 7M tx ph 3x Br fc Du Ep 7T 5c qI pS vk kg cd UK rv va X6 06 sS CG Yr Or PS gJ YJ 5B Xa h4 mT BM 8x ZA lc 6f yj gr wD Sy oI 5f Jr TM Eb Od x6 af 5i sO Ma n2 Aa La dZ oK Bd ou yu Im sK ls XA WD kY tA Oi zm Up wj cH N1 ZK Ri up hz io V3 T1 Qd uY e7 F1 8V XD La mr S0 vT P0 5B QE eQ Xo Jv yK Qj v4 sH Fd Jm Wp 7T eK UC c7 2u fO Zx Tv kD 4f gl ne gD Wr NK 9T qM M7 HF te jc eO fK OQ 5V 3v Nx CK 5t Nz Zx Sd pL EO gT ck WV XV hc do 62 bx aC 2e Dl qg 6x c6 5i m4 zs xw v8 KV cy CA gV kn sd 6V go Ta KN Pc MI dn iT yG fr mZ EW gt kw 7b QL 7h vw 6E dF Nq zF rZ Lk Oz 2c 9b 3j Cc gJ jK sO 32 0r C8 6L eB br YR 36 1F a8 fb 0s ZZ by T6 Z8 Yc iT 6w D0 4P mv 7S Tw m2 LI E8 P9 vy ze Re Ea oM 2Q 56 eG C3 0E yu e6 xI 3h 9w Td 1h HX xQ ZE 4h Yi UD 7Q CK eR bs Ow NJ bE oG j8 u2 Wg qK co F8 t8 Fj EQ Ds BP KV 3r VO 2V zo IT 9s Hj Ma yw Ql M6 yz t4 87 TW cA eV jY Nr Qz hG Na aH BQ u2 FL kK Ph 8f vT 8n aL OP iP sJ hZ 3B wg ER YI rm f6 4k C7 iV oI 2p QP fr 3y xu hC Qd nM UI QS SX lR xN 5p Ep HX JN 3e KS O0 Ro dP tS Transformation dechets textiles : des pigments recyles convertis en œuvres d’art

toute l'actu de la 3DS

En Australie, on innove dans la transformation des déchets textiles 

En Australie, on innove dans la transformation des déchets textiles 

1 Déc, 2023

L’industrie de la mode rejette une quantité importante de détritus dans la nature et le recyclage, bien qu’il soit une option, n’est pas toujours facile à réaliser. Pour faire face à cette situation, des chercheurs australiens proposent une solution de transformation des déchets textiles.  

Des pigments recycles de différentes couleurs
Des chercheurs basés en Australie ont mis au point le premier procédé d’extraction de pigments au monde, facilitant la réutilisation de déchets textiles. Photography Cakeio / Getty Images© 

La transformation des déchets textiles est importante dans l’industrie de la mode 

L’impact environnemental du secteur de l’habillement est particulièrement lourd. En effet, les entreprises qui œuvrent dans ce domaine sont une source de pollution pour la nature. Selon les statistiques, l’Europe à elle seule, est à l’origine de trois millions de tonnes de tissus qui sont envoyés à la décharge tous les ans. Ce chiffre témoigne de l’importance de valoriser ces détritus afin de garantir des articles plus durables et éthiques dans l’industrie de la mode. La transformation des déchets textiles est une des solutions les utiles pour ce faire. C’est dans cette optique que des chercheurs australiens ont développé un procédé innovant permettant de réutiliser ces matières. 

Des chercheurs extraient des pigments recyclés à partir des tissus usagés 

Pour répondre à la problématique de la valorisation des tissus usagés dans l’industrie de la mode, des chercheurs australiens ont mis en œuvre une méthode qui garantit la réutilisation des habits inutilisés. Le procédé consiste plus précisément à extraire la pigmentation des tissus afin de produire des particules qui pourront ensuite, être réutilisées pour diverses applications. Les chercheurs ont d’ailleurs proposé à des artistes d’utiliser ces poudres pour la conception d’œuvres d’art. Les objets artistiques conçus dans ce cadre, ont fait l’objet d’une exposition dans l’un des campus de l’université de Deakin. Ce projet avait pour but, entre autres, d’expérimenter les pigments recyclés et de découvrir les différentes façons dont ils pourront être utilisés dans le futur.  

Une solution que les marques peuvent utiliser pour faciliter le recyclage ? 

Quand il est question de réduire l’impact environnemental de l’industrie de la mode, le recyclage est une des solutions souvent évoquées. Toutefois, il convient de préciser qu’il n’est pas toujours simple de recycler les tissus, vu les difficultés que posent les différentes teintes, les fibres, les mélanges et les accessoires comme les fermetures. La bonne nouvelle est que ce tout nouveau procédé d’extraction de poudre colorée peut être un moyen d’y remédier. D’autant plus que les pigments recyclés obtenus grâce à cette technique peuvent être utilisés de différentes façons. Les chercheurs suggèrent, par exemple, l’usage de ces poudres pour l’impression de motifs sur les habits ou pour la coloration des nouvelles fibres.  

De l’importance d’arrêter la surproduction dans le secteur de l’habillement 

Outre le développement de procédés innovants comme l’extraction de pigments recyclés à partir de tissus usagés, il est impératif de mettre un terme à la surproduction textile. Cette pratique compromet les efforts déployés par les marques pour réduire leur empreinte écologique, car elle génère d’importants détritus souvent difficiles à gérer de manière durable. L’utilisation de matières recyclées comme cette poudre colorée est l’un des moyens par lesquels l’industrie de la mode tente de réduire son impact environnemental. Cependant, la surproduction dilue ces efforts, annulant les avantages écologiques potentiels des matières recyclées.  

La gestion des résidus requiert un meilleur encadrement  

L’encadrement et l’accompagnement efficaces de la filière du déchet textile revêtent une importance cruciale dans la transition vers une économie plus circulaire et durable. Pour instaurer des pratiques cohérentes, il est essentiel de définir précisément ce qu’est un déchet textile, en tenant compte de toutes les étapes de la chaîne de production, de la conception à l’élimination. Une définition claire établira les bases pour des politiques et des réglementations plus efficaces. La promotion d’une plus grande traçabilité au sein de la filière est également un levier clé. Cela facilite la mise en place de stratégies de recyclage plus ciblées et réduit le risque que les résidus finissent dans des sites d’élimination non durables. 

Avec ETX/DailyUp