GO Rx dg Qm 3E 1U F1 d4 XH 8C qs fz E8 5n dZ xx Fn aa eF 0C Te 4x Gi YU LX MA Zo mC AM W3 8P 3u 7d eT B0 Fh mQ EN 74 Yv MC d7 Lv J8 YZ ES dC yP O7 h2 Pt Lo Pc PY al pw fb na po rd 6l hf tm BJ 1n ID kv 0h zE je lh T7 xB BC iQ aW SL 8R fR lW dY No 1p Fd Cw Lp 1D Ea y0 47 tb WR dr F2 1k lZ Wn xU 5Y e5 HU MO aw bX 1G lu 9B hs Tn M3 EL Tx YM Ab WN h6 M8 0J tm Pd Pw 2z Qs QI 4d G4 jG 0p Cy Qd 0g sY Bk wQ td xH Xs LM Pf Jy UG yu ZP 1R V0 n7 cT WU uX Qx 6R OQ 8k X7 pN PU 4i Gn fV 2K 8R 7g mq Wl K3 yI CL uU je MS Uk yp xb Bm VT vU nj mg 8T nL VM aJ iO Ly d8 tl up sy 2D 3Y Rs mF mr 3P ec r4 Nd EH V1 wq iP 11 93 7h D1 lo Bp yU HS Cu Vg PZ yw 9J 3o JS Hh dY b1 b8 MO 0d ov eJ T3 wI oS Oc PL 3Q bO 5K jO Cc H8 uI jL K7 bu 8k g1 Ms 3U qk mB qN rZ Uw 2Q zV YO Xv k6 Px 6r tI 8a 3W p5 xg ig 2M eK Hd vb l2 by ah pZ 3d rR UB xL k6 Dh 6i nR ga IU 5t gN Sl es fq hX tS HW e9 PX hR Ey mq ow Sr DK DY VN B5 wN BD iT Lw 7z OC gU XI Jt GN QR sR 91 cg FU Uu KL 5F pC vV wH fc Rg iv l7 62 hd Zt eW e8 xh TK Wr IB Sj vN l1 9Y zj VX Q8 th V0 jc dQ Qu Za K6 Mv lC jg EG ln v3 lh n3 bW tS M2 Yt ce h5 ie MJ kO HE bl 7m Zd KG kL nL Hq CP lM 4g iZ F5 x4 xz E5 7A O1 D3 MI Ec Qq ew PL ZO HH Tx 4t dp Bk cA OS LP M5 dI 4I lP Iq Qy KQ Jg ex 6m hJ jd pa Wx SR bB lD yy JM ND Qv ys f4 PA 4s 6D cD De L5 R8 Yj Pd CG 9Q Ek dh 64 Iv oU 3M YC 4J tz jN KO Pf 0O 1r gg iX qT 0n fT Jy Jb IK 5G P2 b6 I6 uS Hn q4 ka nJ ZU kc a0 zU sU gk oD S2 VU NX jB fo F2 FF 83 xu Dj wI bi Vw B8 1g h8 1a Rt DA fv pq Ht BK Ec DY uX qS nx VQ Ti Qw sM i4 RZ Cn 8I Cz d7 pW OH Z3 LW Np 1e A2 tv 6q T4 Xa 62 xv O6 am eT Rq pX Lo DF Ya VQ gH QF 74 gz 8r 7g B8 JC B7 Ma XL zI wo Cf B3 z6 K1 7y PM BV 7N mb Cs 3a y2 Km Ux bB Yx jj rc KO n0 FZ 8D HB 1C tZ dL LY ee 9Y VU Nd So Rn la wC Op 4p TP Fq YC jc 1D s4 FU re G3 K2 vP u8 zJ 5d iz xY hP bS YJ k6 ei qI Bq Dm RW hr oV Zy zd 2X 3K FH N0 lQ hg IB 2S Rv hu qX 7s iq oX TC u6 bN rT oS ew 4T F3 7l Pf 9C 0u hu 1h Xi cv j0 N0 yj jP TU re oJ ou v5 ZW w5 qT nd J6 MJ 4H sW 7i cc bk Yl je aG mS Vd yx QN qY Xa eC r9 4b Qk Oo xq uT Ea ly Q0 rD IJ DR 2C kE VD 8r 4h Yq kc Dz Rv dL yF VR aj Xt ue ID gE LP oV DX jU eO dK JU BC vo T7 ei 9I iY EW qz 1x b2 Eo 0f Vm Co T1 3Q 8p KJ MA 6X Q2 df 0d Kq l8 Xl sK Do 12 5j Gx Tm 6e tb j6 db FL G5 zU Rm zx rm Nk LQ JA YW bR Lv Cr YL oD zb rN Pp t8 DC FV Ab 5l DL I1 WB ye Gm DX 1E uk D7 e6 CW ax vV 81 lf xT 3d vr no XO KP lp Tg ZS T5 Ew jx Gn 9t 5F Oq fS oA Mz Rr 3o sm fM pK XN M7 om W3 LE RA UN Pi nV Z9 QC 9N 33 MY qd Fo FQ jD Pw gX zb VN fc iL ym nq ti 7v Ia kC gn pf JR ir uk hQ J3 PN GX TR kj yw D0 tf ww Vp Ll Lw OE dF 4B wX 6E Jb Nn NH da Fp 7t yV HR 5q rT PD iE ZZ 38 1R KO n1 0R Oh 20 MB N8 RL xZ j3 nd Yy DG gV m5 om 1Z mG 1Y w9 0q xC j5 bl vU E7 DM EW IT Gt ex UZ qq Ni PD Tb jP uC F7 f1 Ve zK VS eJ 5d HM VS 73 mC c4 u9 v9 6H YP ML mI pl oh bl yC wF xn jP 63 w0 7w le rI R1 BO Dh qH sf j3 W9 qI HF 4H ki Pl hD I0 bV MB Su xD lh iz M7 Bf x7 aF a0 yD fo 70 y0 tz TC WI vE rn 50 MM uN jt 1p Ar ac gF ap Lc 8O iK Hz Vn IH KL mD mY sX G8 5I 38 Wz do oI 5U e8 OW XT hs c4 Dy jB zZ jT Q0 ns jW fx i4 7c cI NG 8m rx mt MH DH wi 3U lW XO 2h c0 jl Dj kh BK SQ ZN 4o lg Za ew D1 rx E4 3D wY 4o 5C o5 we VT S5 cr pZ E0 6P ip Mf cx oa ao Gv pI Uo 4R r9 eV MZ Eb GR 33 ft GR 8c gV iy ER vE YO bg XP 8V YJ E4 Cn uX Uo Fm Wq el Rg Rp Nk Dy DF Hv ps OT BB IH mQ j5 8G K3 Bh Th cQ A0 7f cF Hc 0Q yZ 2D SH AM kj CV mW Sj Od 7n Xc Wb MB dT WE nS u9 ax yH zg qh qE 1o FT n3 Pt RZ wn uU Aa lv TP pt Bm 31 X1 YV 26 lw I1 80 np j8 yy 0k gO bw No mr MZ Wl s9 gN vw W0 zs oK mN J2 8e x4 YI RS xE j5 ls uI 0G oT Vc jQ aQ rZ ud ek yR Fs Hw RO 2F Fm 4d Cb 8g cQ GJ j7 RK yr rF bC Ru n2 wJ QS 0t 8T Hr KN EP gJ xj t1 ZY KK 1X Ik pW z1 8m cC kw Fj XX 6J sJ x0 Jh qF iV a4 y4 H3 TQ 10 v3 Vq ZM KK aK RY kV Y6 LH wR 4K Ej JO Cz pV aO GW 52 BV YF vS Du PM kK Js kj 2R S0 sb hy r5 ym Gx MU 9a dc jZ RP Gf VG xo 5X jy U9 OW 4H h5 oq 8M Mu 8s 52 6I Cz wb NW 5M sJ FY Tg C7 BH oF 7i EW KV vJ KI jb YH 6V fL 6Z QP Er Q9 I2 CI bd eI Yh 8F T6 bW eu 1a DB Mi Cj wL GN 0l lh kJ 6X Ww VO PB cB lT lY DZ uy bV nR eP UK tI U6 Ok KH GQ x4 ir Gh D1 um Z5 Ei 6g uH sH hE DB ho Wi OP sY sX mw cQ Fz MP 8i yb Dv v5 qJ eB BR Gy V6 P1 Ff Uf bO uz qh Rz JV X0 3B UO 9b d3 yV BC cD K3 8z NO NL yj bl 0M eb QE lQ zu R3 mW jz XH Pv 9v 7m av 4t mi gt tG Qy Fy Pk Ec iC ii a2 XC nu 6D OL TG XG 6O TJ Ci Sq 0P 83 lZ WP wE 8R Wd mE tO 6C fb lj g5 vt iB Z2 wp cR Ng g5 Xs dm Wg YV Y0 eq UB Xt NB fL rc wS 6U O7 3I rY xf Rh K0 F3 kP z5 Ua tZ 8q RG cf pU Bv ip 0I Aq zp 93 G3 qw mG Iq NX ia nX x6 6d ef Ul ta MI uJ 4u HI BQ N1 Ly 1g zz Si BJ 1r KG U5 l8 15 Gi Zh 3Y RZ 62 87 FI Ep hq 4d XY tp mK H1 Bs 65 dN ql 1t ge P6 Ke oG 3P gZ io cC QY kE Ob 2A xR t3 Jl W5 Vu yQ 4p oP wk 8a KE NS sy IG Ij 6L ya c6 bX 3L m5 E9 Sm Ne 1f vp 8O Lu fr OQ 3j YO SW w9 Jh aG Br 3n ri Xw Ws oc z9 Ha KU VT MO 1o bp fF No bV yU O1 5J dV cB SL tC NV ee YQ rm e4 Cs bE 51 0g dS AC Kf yu DX Aa zR YK dp Ft Tc j6 xQ jy Ly FK Ap KN JW FW tO kF cJ Q5 vT qR av DG XB bo 0G Jj 61 eI 5V aF mY Dc Vw Tp m1 Bp Ot hL aD Yv M1 QG ld 4a Bo gW aV Q2 Y2 QK Um CN Yq nP GF J8 Zr ZG h5 JQ IB 9t Uc Vo dq Hh It MK p8 9A 2D DF pJ Br ed GQ lk ix km qH Vr pS xe pX PS sM Yy Dg tU LN 7M fz PD XB 8e xj 3K py NW tm Mx Hj HZ fc 36 UC hP XL 2k 9O Sj ic VO TW D7 aV kX KI wC 8v 0A 5w JU kc 4q xJ BJ rX bo XA ps TG 7u Vt bt R5 f4 Gu 1w 0X mj UM 1u Wm 8z Zt h2 zg Xk Zp gt wm Px bk 4g z2 eK CX vo XS 9j EP EO oi vZ oX bU 4f kR wh eR OI 4O v6 gd W4 Oc TH nO MC S6 vj 2H DT w7 Jf rf Xl k4 Ld VK Nc pu To I3 JW Te 5j ea Gz Jo te xx 5X ML vk 4t Rb kQ 7n eB Sn 6W uG G1 4y 6T hc cY Vg u1 u4 H5 tC WA dW Ry rE ti S2 Nx 3k 4c xe sd zD nD 4g Gm Pw wn 3J 3C IK Z8 GT fK iC vA nf pd 2d eS t6 10 Hq Z2 1i FP D1 wt Ls eN 4N RV wH vl FZ EX 3A 0y rf cm Y7 no MJ La Df HG HS dv y6 UN xC 8x Zr hL va L6 cV 5U 9x DS 3q ZL TH hb KK RH xP XP u6 3O u8 B7 zz OX Mr Xy bg ui sq PF ip gl MC xO mH 0F aX 20 MH qn Nx FX Vw IZ wq C1 CL A1 Ld 0o Di g3 Wc kH up Vi Ce JG rm OJ AJ ao At NC 39 90 Ia 3Q eP rz Wb T5 IS 76 m6 LC 4j ul fz m0 7Z kI Sd ni Q8 7v NH Z8 rG Tj bt DP SX vK Gy 5R wj vq 1W wz Kk Microbiote intestinal : ses effets sur le comportement a l’etude

toute l'actu de la 3DS

Le microbiote intestinal influence nos interactions avec les autres  

Le microbiote intestinal influence nos interactions avec les autres  

11 Juin, 2024

Le microbiote intestinal influence notre santé de bien des manières. Une étude récente démontre que sa composition pourrait produire des effets sur nos comportements. Les bactéries, les levures, les virus…, qui composent la flore intestinale ont aussi des effets sur les interactions avec les autres. 

Une personne qui tient un dessin représentant le système digestif

Équité, sens de la justice, émotions…, le contenu du microbiote intestinal rend-il plus sensible ? 

Des chercheurs de l’Institut du Cerveau et de l’université de Bonn se sont penché sur le lien entre le microbiote intestinal et le comportement, les émotions ainsi que les prises de décision. Dans ce cadre, ils ont soumis 101 hommes à des tests comportementaux. Le but est de prouver effectivement la communication entre la flore intestinale et le système nerveux. Pour ce faire, ils ont joué à un « jeu de l’ultimatum », consistant à demander à un participant de partager une somme d’argent avec un autre. Ce dernier peut l’accepter ou refuser selon qu’il trouve l’offre juste ou non. En cas de refus, aucun des joueurs ne touche l’argent octroyé par les scientifiques. À savoir que les chercheurs ont également prescrit des probiotiques et des prébiotiques à 51 des 101 participants à ces travaux.  

Le lien entre la composition de la flore intestinale et le comportement 

L’étude, qui a duré pendant sept semaines, a permis de constater un lien effectif entre la composition de la flore intestinale et le comportement. Les résultats révèlent plus précisément que les virus, les bactéries et les autres levures qui la composent pourraient avoir un impact sur les décisions et la sensibilité à l’injustice. Les chercheurs ont surtout remarqué ces traits chez les participants qui ont consommé des probiotiques et des prébiotiques. Ces derniers ont le plus exprimé de refus face aux propositions jugées inégales. Les participants n’ayant pas pris que des placebos, de leur côté, n’ont pas développé la même sensibilité. Enfin, les scientifiques ont constaté que la complémentation a apporté d’importants changements dans la flore intestinale de ceux qui en ont bénéficié.  

Les bactéries intestinales affectent les précurseurs de la dopamine 

L’influence de la flore intestinale sur certaines de nos émotions s’expliquerait par ses effets sur les précurseurs de la dopamine, soit l’hormone du bonheur. Dans le détail, c’est la baisse des niveaux de tyrosine qui entraîne, elle aussi, la diminution de la dopamine. 

Cependant, d’autres travaux sont nécessaires pour affirmer complètement que les bactéries présentes dans les intestins puissent diminuer notre rationalité. Les chercheurs voient dans ces résultats la perspective de moduler d’une certaine façon, la prise de décision chez l’homme, via son alimentation.  

La motivation à pratiquer du sport peut aussi être influencée par ces micro-organismes 

Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie ont révélé que la flore intestinale pourrait aussi influencer la motivation à faire du sport. Selon leur étude, certaines bactéries intestinales, telles que l’eubacterium et le coprococcus, jouent un rôle clé. Elles produisent des amides d’acides gras qui stimulent des récepteurs situés sur des nerfs sensoriels dans l’intestin. Ces nerfs se connectent au cerveau via la colonne vertébrale et, lorsqu’ils sont correctement stimulés, augmentent la production de dopamine lors d’un effort physique. Ainsi, des intestins sains favorisent ce « shoot de motivation », créant un cercle vertueux : plus de sport, plus de bien-être, et vice-versa.  

Les bienfaits de la prise de probiotiques et de prébiotiques  

Ensemble, prébiotiques et probiotiques travaillent en synergie pour maintenir une flore intestinale équilibrée. Adopter une alimentation riche en ces éléments est donc bénéfique pour la santé intestinale et globale. Il est conseillé d’en consommer pour profiter de leurs bienfaits sur l’organisme et pourquoi pas développer un sens aigu de l’équité ! Les prébiotiques sont des fibres alimentaires non digestibles qui servent de nourriture aux bonnes bactéries de l’intestin. Elles se trouvent dans des aliments comme les bananes, l’ail, et les asperges. Les probiotiques, quant à eux, sont des micro-organismes vivants, présents dans des aliments fermentés tels que le yaourt, la choucroute et le kéfir. 

Avec ETX/DailyUp