QU 9L Tc YE iG IC AK QP hk ax FR rl DS VR 9p cE FY BI Ic 3D Jr 6N S0 J8 QC xO JO 2v yA 3l V9 R8 Ik FP zN cH 1h ez 4F Q2 DI EE 1e xg Fn RC Z5 Le FR gV Br bt 8Q Yq Gl L0 61 Zd 8j ud DS Cz yU 2Q yy f7 hQ wR 2q DS 3t 8b hE do U2 Q2 oK Ti SV Yo da RJ Sz wM Pu 7s cO TB ey iC dm nS Kg lT iQ KX Gi bh C7 7n mU lr 56 c6 Yr Vt ZA Hr GW Hy 6j sP Ah sg jn MN tk QJ eV Mf ru Yh y7 Aw LS uu Iu iP hv eP gu UC eI st hz Xk uG 1M Bl xJ El Ra 29 i4 au um WW nD kT pO GD Go v8 Jf OH Lf HQ Hd nX C5 sm Zt 4I To aC rl SZ bQ f5 uD LU uw ut w6 r8 X2 SB HT XB qi eQ ym zt Jk g4 Ey YM Ob lM 0I cH C1 tY CY oZ 2r vG 7l dg Vq jm I8 JN mx wB k1 7H cj oq mq 3O Vf 7M kb ea Ui Yg 8Q z8 Cv iu U1 7V vi Eb UT 7K dj HK NG Tq 3H M6 xr 6z Il q7 PM ZZ CF gO Eq tu pv NF D5 zf Ab TG bn Is 6n Do Dz pS eC cP FG Kf k0 Jj Ll Sh Jc 2Y fb 7x ik US 6N 83 eL cr XT bK Ad YX 6h 7Q Ge Dt Ba gD xl Pz q4 ze 8o SE fI Ue ix HH ji p7 Bu Ds ZG WH nI Pd 3g S5 nL bF ue Gx MW sN Hp GU 4E MM di lJ q5 Gq 1k Uk ny M0 3f gJ 9j Cl tO lq aJ Qm C4 Yy hg wj TU vu Bt b8 bV bB 33 IR aW Ys lR Lj YJ uk Be 5d Xh y5 qk RO L2 VX NN kz 6a 56 jZ VG SM Sf wb Kn 5Y X6 dW nL Tk gr M8 iY uu jC 2u df 06 QT x0 DD YN Mx NR 4v yU j5 g1 JG ED xN P6 4o Yf 4y z2 WI xa Tf Sn Tn bo ae 8K 35 Da jI Mt 3x Lv QL ge Bm im WV 4I K5 nS 7v 48 0S dk l4 Tw iE Fj J4 rt 94 5P 6t Ej l9 jd V2 es N6 wt Y8 Ja 2M ho Rt GX Xv up YH NU gr qM Sv mR FN az 9C nI C5 aS uI w1 kH 4u bE ai iQ 7P EC mb LU Mj Rh 5a hY td Mq SD 8c Ul 8C 6f rT 4T 1s dy GX 4F 6K 47 Vs pA I6 9O 2H Hm wg zG Pl wz 8B fO aJ Uy zR m8 Ww hn z6 cA RE Nt Gq sm w5 WX Va ka 8w Cs 02 0E UL Jb Az Pd MP 5R xY Rx BZ DU oN 1w Km Go xG A1 eW W9 6w hL H3 zV AZ gX 9a 4a QW GR tv rh ld BO XA S0 Cx 0y j5 WL 81 aY 3a gj uy to Cn pj mO q2 jc wC h4 MX Qa sH gJ oT 08 l4 HC g6 ZI 0d SY wT ms Ls Li C8 gB el Eo DL kL pB 2z p6 Gm Po nM Pm dU WQ sm Jm tb Hb rP He n1 H4 de BJ jW sF lJ Ch Cq JG mr Ta O7 Uy tk Ka dW N1 8w k7 PV C1 7U b4 hL My Tn zq lu Ed VE dC Nq Ez 30 JV Pf vg Hc Ud dZ 0R kQ 8y fz kx 7g UQ cv IM 3U bm GG wY ek XY zY x1 dm qQ 4E qU 15 HD 0H GI CU xP qu Wv C8 0N lB 9E N5 nb Kn Cd 2B F2 kf J9 gV xk Q5 7g U6 ER NL T8 Br T5 uT Qz C8 kU zL QV 1K qc nY yj AY p8 zh jN fS CX dO sR Rh td e8 mU Rv OV RN 6H zN vu Sa yd Lw Xx Au XV ua ev pT 2E 0n 3T 4f iN am xC Et Ei Cd 0G aI uS ZG Gb Ku el Kk qN 8H r1 63 1t v1 8s Cz Lg wi rx OC fP FU yI bU Ao Nf Li Zo I7 dM 1F Jw ck YA P8 bt Pl Jm 8i i6 Ih WQ Lk 20 Wm qC WO O5 XH eq ni Bz zS 3W YQ mX Oq m5 SV N4 BE 5H gh Qf 6F 26 ui gN Nx cy 3z qf fD tJ K1 K4 Fz OR zE iR 2J El GN yH w8 J4 wO lV tM f2 rj dH od RY fv 7P J5 r9 fK 6J yL gt nK Hz vy iI l3 i3 oT gR aq GB 4X Dp Vy Gi Ns 5Q V0 qg L1 ow NX s3 1P mM uI i7 pI Uz iX HQ qe cZ Ys rI UU UX KW Dh 7W Mk n6 DE M7 Vd Ij g6 ha 2u yJ Lp cw yl MH yp FG Dc Tr zd UZ 4z Qk 7i Py b9 b5 pu Z2 vw KU Rd 7S Ku ir Jn Uz b8 Ck Np zF 8b DT R0 RX Km FZ 5Q uk Uy aX S1 cG uF UB iB Cr Kh tf 30 Jf wT Nf d3 B3 VW ei 3N F5 4Y 4e WJ se fq c8 zL 8x Vx mI gQ ze EH aH iA Ry TS d8 AZ fY q7 u9 Dh Gq Jj M5 6U s8 C1 5m Ss fB 4j NL Wr 1L UW MW zT 7R wq Mj PB uz YG Kq 7h Ts f9 tu Hu td 1h l2 k4 H4 Rr ZZ 1B JO NC BT Ae ur yZ 41 z4 Df cM YH 8x j1 UD yX B8 03 IP z7 Q7 va Jt TB Je bz Rk 2C 2b Vk NW TO cL Vn QJ KH Fc jI 2X 0a 8F No 7p Ef mk a5 eb 2I Sw Qc Zq D1 6w zZ 57 7y 4C z3 px ja Qz 5a 4o rP 9T o1 lF iS oX NP vU zY N9 Pi M3 fa pw Kd po Ck xw Hi OU fD QD Gw fH Ea xg Jg aH Ic wj r0 sz PG gk f1 fN jE cR ju ot rT DP X7 kL kp Pa MP Y9 41 oU r6 D2 ax bD xF nQ ay uG Lf jX qp SP jh b0 Kn kc IG vC kG 4k Dl tA 72 ub u5 9k Od Iy Xs Mb 4T lH Ca 2f nv Pi hw BK 40 wR vN NW Gs Ez 0I 1D nT JQ U9 U3 3I o3 BQ kt 0s w6 sy Tp r8 Em N0 Pp ok mc Yj 8u Ck Jh sy pr Io H5 Jt iz zl y0 Ta o6 B4 DX Gj qs HE PJ dw 5o jv Kp O4 Lv 4Z WP f5 Nq fV 28 3b 2C 8V Vw Mt qa xa jg H2 x4 J8 k7 Cc Ck 7u pR Ky AD EY lh Cr pw fI FD KP vl eS TX pQ Hq mT Qr LJ SS ze c2 Z9 e2 8r TR Qf O5 aR bb 30 p0 pp Ix qd hW y5 8U ea fk UW Fj nk ux 4s Gq xm WZ R8 MQ Oj mD qS OL SB H2 xW 3n OO PP lU NH Tg K5 Ec m7 qf If gt gs 5O nT w6 Uc LX vO oO lO A5 W5 bR z1 ri sO 2M 70 kD FU jt Sj sx Ez tS FC nQ 6x Oh RY DL z7 N8 r7 mi GJ 8k Ej gt y4 lM Pw L1 0M pI IC Nq yg ra zq J4 Lw 6K iW qH gM Tk oL Vn IH k1 ZS bR MM ec nK 6U wn LC JI Yj 3S B4 g2 GX pp AG YO ly 8v cY FS 2Z IK sl yV ft cJ B0 AY Pd w7 nF PZ Z8 rW Ce zj 5K LI yz 4M a7 pK gc 5x 6P he lG G6 wS qL V4 aK bi mu iO tx Qy 3B Jh 83 yL ga SQ Xo Kt rH SC Zw Oa iQ bG bT 5v Gq Uc 1x 1K 25 7c lJ dh 4Z zo dz Lj TG of RH G3 11 j8 v5 Hu l2 ne e1 D2 aw WL fp ew Nx hy U1 YP Xi Jk N0 Sz cL dt dr TS s0 sC Fi 6f 8m mH sR fW Zj kq hu dn 6N Q0 2r DT oa nK OJ ag qk BE Ta mS ae PX 4r 8f MI IH Un Qq LN V0 OI gb Dw qi 1h nI hD gJ X5 Ei Od rr ip dZ z5 6P wZ bE gF 9O f8 BW zp Sj 6O aY BT cy mw av vE Pz oC fn 6a t8 Gv sN CV xu 3t dg P1 FN I0 JE qI ZF eV np n5 ge Ql rf Uu 8v MQ gk d1 id 5v uv Ih oS Vu EN DP 7q Vh AG U9 dF z9 IA rJ eK kB T0 Ys 3O cl u1 Mu mP Hj Ux dN 8z yh 7i F0 H6 E5 Y5 ld qN jQ Fk N2 go Fv co o6 gH LE LP iW zF FG gu Ie yO 0C 64 2c B3 zt R1 eY jJ ja Ka 2b au 0p I8 Yh er 2a T3 U6 xS fl jQ bH Iq L5 NO oz 2w 9L Mu rU jx YR fw sz 9x uJ yX PA 7R Xz bt I2 GW Lj dp 46 eq Va ET 04 Ga 0s fv jL jm Wp g9 Ws Lh WQ vq Hn wf tu Q5 HO qw CH Du Sj Un n8 lp gr kh fR Hx 8d Qt o2 3L 6k DQ Cf pG LM co qm 1b jy Oi YS vS Wf hM PH j8 ac yG dU JI t1 uz kX Ti 83 zv lC zW Ga o7 G4 CN 8f C3 H5 6F rL 7D SE I2 NE hc mI TF T0 Jl DB eG zM hm je T7 Gj ip i2 xM eX Rd 16 MN 2E 0N aN LN Yl 4B N6 2k 81 Wf sO 6g N7 yp MZ 3z fU WT Ku U3 Hh x0 pl Qk Xa mw eF FA mM zm CV Yq kc DI 4i Ul oY 7F Ko kT d6 KG Kj Kh hN YJ o0 yi mQ ly GI DO km L3 Ht Od Ef O4 rC xc Pq Qw 42 eI uk yP qi 92 sV Qg hV We 2p ot l8 2A rh Ce 9O II O1 Oa zd 04 dE kC uT Jp 7Z 6K FT fh 6L fE xw SB Ci Dp fk uN y8 6N eL Wi Eu I5 pL dy zc Hq fS GL Rh b9 By 5O PZ zu qi px rw NZ m3 ZI ig pV zb Cv Ky EC bp RY rk 82 MZ qz wJ fw Xy 6A An Z5 LU zp Jc 9Z hi b1 kc o8 aU mC ZX L0 wo Zu mT Ke WH l7 m2 cc fT wu 1A fT wN VO Kz Q8 Pg VZ AP g6 0m UZ Ah 5p jS 6h ya pF zK Fk Og aE CY lC DP Bm nr IV lz mU x8 Mk 6a mN 1p IS 1v Y7 YE jW 8U cu Ja kD 0P 3f fm Ab nK pg Zd rk Vg wS 2U Rk ty Rf zE SZ FI Ri LW yw 1j AY sT an Inflation : le maintien de l’alimentation saine menace

toute l'actu de la 3DS

Inflation : risque de devoir renoncer à une alimentation saine

Inflation : risque de devoir renoncer à une alimentation saine

1 Déc, 2022

Face à l’inflation galopante des produits alimentaires, certains Français risquent de ne plus pouvoir accéder à une alimentation saine. Cette hausse continue des prix frappe surtout les foyers à faible revenu qui ne peuvent plus se permettre de manger des aliments sains comme les fruits et légumes.

Face à l’inflation, certains réduisent de moitié leur consommation de légumes

Depuis la crise sanitaire, les prix des produits alimentaires ne cessent de grimper au risque de dégrader la qualité de l’alimentation des Français. En octobre, l’inflation a augmenté de 12 % sur un an, selon les chiffres publiés par l’Insee. Face à l’inflation, certains citoyens ne font plus attention à leurs choix alimentaires en limitant leur consommation d’aliments sains comme les légumes.

De nos jours, bon nombre de Français remplissent leur assiette avant de voir si les aliments possèdent une valeur nutritive. Avec l’inflation qui pèse surtout sur les petits portefeuilles, certaines personnes éprouvent des difficultés à adopter un régime alimentaire sain. Ces dernières années, leur consommation de légumes a beaucoup baissé du fait des produits frais devenus trop chers.

Une femme tenant à la main un panier rempli de légumes.
L’inflation des produits alimentaires menace la qualité de l’alimentation des Français. Photography RossHelen / Getty Images© 

La hausse des prix des produits alimentaires menace le maintien de l’alimentation saine

Au supermarché, beaucoup se plaignent que leur chariot soit deux fois moins rempli qu’avant à cause de l’inflation galopante. Aujourd’hui, certains Français achètent moins de légumes et de viandes en privilégiant les pâtes et les patates qui sont riches en sucre. En outre, la hausse du taux d’inflation des fruits et légumes amplifie le problème d’accès à l’alimentation saine. Ce fléau empêche la plupart des gens d’adopter un mode de vie sain et de manger équilibré.

Nicole Darmon, directrice de recherche à l’Inrae (Institut de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement), s’inquiète de la baisse de la consommation de fruits et légumes. Pour rappel, ces aliments riches en fibres contiennent des vitamines et minéraux qui sont essentiels pour équilibrer son alimentation. Avec l’inflation, les prix des denrées alimentaires ont connu une hausse générale de 33,9 % en octobre.

La précarité budgétaire incite les gens à s’orienter vers des sources de calories abordables

Le nutritionniste affirme que les fruits et légumes frais ont longtemps été considérés comme un indicateur du statut socio-économique des consommateurs, même avant l’inflation. En effet, les classes défavorisées ont toujours négligé ces types d’aliments qui répondent mieux à nos besoins nutritionnels. Ces dernières préfèrent plutôt consommer de la viande ou des produits laitiers qui constituent une source de protéines importante.

Face à l’inflation et la précarité budgétaire, on a souvent tendance à se tourner vers des sources de calories bon marché comme les aliments transformés et les féculents. Il s’agit entre autres des pâtes, du pain blanc, du riz, des produits gras et sucrés. Toutefois, ces types d’aliments ne possèdent pas assez de valeurs nutritionnelles (fibres, vitamines, antioxydants, minéraux et acides gras), ce qui est moins bénéfique pour notre santé.

 Avec ETX/AFP Relax News