toute l'actu de la 3DS

Électrothérapie: un pansement électronique accélère la cicatrisation

Électrothérapie: un pansement électronique accélère la cicatrisation

31 Mar, 2023

Soigner les plaies au moyen de stimulations électriques, c’est le pari réussi par des chercheurs américains qui ont conçu un pansement électronique connecté. Ce dispositif médical révolutionnaire a été conçu pour accélérer le processus de cicatrisation des plaies.

Un pansement électronique qui fonctionne par électrothérapie
Une partie de ce dispositif se dissout naturellement dans l’organisme après avoir aider à cicatriser. Photography Courtesy of Northwestern University©

L’électrothérapie appliquée au soin des plaies

L’électrothérapie utilise les stimulations électriques pour rétablir les signaux normaux du corps et inciter les nouvelles cellules à se déplacer vers le lit de la blessure. C’est ainsi que fonctionne le pansement électronique mis au point par des chercheurs de l’université de Northwestern.

Pour le moment, cette trouvaille scientifique demeure au stade de test sur les animaux, avant de pouvoir être utilisé sur l’homme. Les scientifiques à l’origine de cette recherche espèrent, grâce à ce dispositif, faciliter la cicatrisation, surtout pour les personnes atteintes de diabète, dont les infections sont particulièrement difficiles à traiter.

Comment se présente le pansement électronique ?

En pratique, le système d’électrothérapie se décline en taille miniature. Il se compose de 2 électrodes qui se placeront sur la peau, respectivement au-dessus du lit de la plaie et au niveau des tissus sains qui entourent cette dernière. C’est à partir de ces électrodes que les stimulations électriques pourront être délivrées.

Le pansement électronique comprend aussi des capteurs et un système de communication sans contact (NFC) permettant de transmettre les informations pertinentes au suivi de la guérison de la blessure. En somme, il s’agit d’un vrai appareil connecté !

Des résultats encourageants sur la cicatrisation avec les bandages

Les premiers tests réalisés sur une souris ont permis d’observer une accélération de la cicatrisation à hauteur de 30 %. Ils ont démontré également qu’il était possible de surveiller le processus de cicatrisation avec le pansement électronique. Grâce à une application mobile spécialement développée à cet effet, les cliniciens peuvent en effet être alertés de l’évolution de la cicatrice.

Ils peuvent aussi déterminer le moment idéal pour délivrer les stimulations électriques et surveiller à distance les étapes de guérison de la blessure. Plus elle cicatrise, plus la mesure du courant sera diminuée. Donc, si celle-ci reste élevée, les médecins constateront plus facilement les complications.

Un dispositif entièrement biodégradable

Ce bandage du futur a aussi la particularité d’être entièrement biodégradable. Une fois que la plaie est guérie, les parties en contact avec la peau se dissolvent, tandis que les composants seront assimilés par l’organisme de façon inoffensive.

Il convient enfin de préciser que ce type de dispositif fait l’objet d’autres programmes de recherche et de développement dans d’autres universités. Signe que son utilisation intéresse grandement les professionnels de la santé.

Quels sont les autres avantages de l’utilisation du pansement électronique ?

En plus de l’accélération de la cicatrisation des blessures, il sera possible de tirer d’autres avantages du pansement électronique.

Ces dispositifs peuvent aider à réduire l’inflammation, soulager la douleur, prévenir les infections et améliorer la qualité de la guérison. Ils peuvent également être utilisés pour traiter une variété de blessures, y compris les ulcères de pression, les brûlures et les blessures chirurgicales. Selon une étude de l’International Journal of Molecular Sciences, l’électrothérapie est une méthode de traitement sûre et efficace pour la guérison des plaies chroniques.

D’autres recherches sur le dispositif en cours

Selon une étude de Grand View Research, le marché mondial des pansements électroniques intelligents devrait atteindre 3,6 milliards de dollars d’ici 2025, alimenté par la demande croissante pour des soins de santé à distance et la nécessité d’améliorer l’efficacité des soins de santé.

D’ailleurs, à l’université libre de Bruxelles, des chercheurs travaillent aussi sur des bandages dont les capteurs peuvent transmettre des informations comme la température des plaies, le taux d’acidité ou le niveau d’humidité.

Ces innovations offrent des perspectives passionnantes pour l’avenir des soins de santé et de la guérison des blessures.