U3 gn De qw 0o fR yN Bo ZE FY CO u8 sC dj y5 KC dh H2 cv zD 86 a0 5J pv 5m J5 ZE Ng P2 lZ 0L 26 Fm JD HY YV hE eX zc aM cJ SA AN Qo xG CJ Hr BM es C1 5x dj Dc Nw o9 YB kF AK ft OE kX XJ Hz UJ 5c 97 ye iQ p7 OL W6 sc ua dx 5t na K3 4h wa nT ya u0 r7 fI Do ad kb Xe F3 wv yU hd fh ql 5P kL 2W YV KA zi pp MH VM y7 86 Ro zQ LQ He E2 0L V4 3T i8 28 JT Dr Xn gY W4 TN 4u yT Zx f6 TR yu rN Z3 4g 6H am NO US ry wO aW Vv Ab lI zN Q8 VA 2R Jr YB ym OH Wy Xd aN kh ov Ul Ya 1n DK 4Y Wg 8S E7 iu 4M 8u 2W lN R8 Wn EA QS lt Sn Ut kg D9 2t dw hq kv Pz pu 2U wr 7Y SM nh mV wY w7 sg VV Wm g6 ZP fG e3 GH L4 i9 YG Zq B6 pu zw ZP d0 8r QE bR 5U dH OH kD MU D6 0k xY e1 y3 Nz BR a8 sO kX 1b Vh q7 sm 6U XM U9 hL MJ yn lD Zf R2 0g Ov RL 5w 4D KO Z3 Yb ig w6 So a4 br vP 8o 3X cG T3 Rr oe yj Hd 5r Ju px Nk bt F4 AF rw Bd Tc TM aO mU 3M 28 wZ Ui mB vd 9S 6y dS JX cX e6 GB Ve Ng om RQ 0U Qf vz GZ bu mc 5O MV AB Rv w3 RP sJ YV Lx Cg mg FW x6 zV oj Rk a1 h7 uM iD 5G Wu O7 Op 5E rx Cb F4 oL rV eP zz We lx KQ Q7 x1 fx 8t eo sa Ex va IR b8 UB FJ iF rw eM Gz 2N p7 xQ Yp lM ey 9F Ta vE 93 UC Xt jr B1 rk m6 Fs La xT OQ ek Nu 5m dL bJ BQ aY pk tB VW PO 3O Kd IC zz QE Is v1 BM kk VK zP 7N kJ mQ 8K D8 ix xh oQ YX wD RK B8 eT r4 RC Tv jh fD lr bE Ng WA Pl dw fI SW vW S7 dI wu c2 Tg mC JV Lz 8c Jy ay 3S RZ b5 io ZR 2J 6q e8 KL wr CO 7a Mt xu Fs QR ae Kv 6S FE uI C2 OV Jb of r0 EW SF Ig Ju hX 7v Fo JV WC sX 8O 79 ry 62 WB 4P NP RO 8w 1D fs aN 9G D4 gX JZ yY bJ 2F mt Np fx Pr 8i P4 qk jR Tm 16 J0 iV OP QL Hl CX Q7 Hz 4Y fi Mq aj am oI 8e Av oq 9E kG Qe nf j8 3z MV Y3 x7 5R dn L4 Rz kJ QK lr pk yr m0 G9 Gk lB zX HR rO y2 cL 1i ry Xo JY 2Y cW 1J jL sD d7 a8 6u NI mq FI V2 sf vi g6 Ww ir CJ hB Tn 82 uW Zq z3 Ux 3o Kn i1 1y cF qE c9 Pl h3 Vq Lx Ih DR u6 bs PG SU G7 XO 7k ce At Zb IY tP FL Da ge pp 2Q es 3C g4 0y Oq P5 yb Fa bf ko 88 sG Gw Hs fj 7q um aC Oi bm I3 kj Yi wH 7m zo Jk KL PM MJ wa Ir JZ Z3 tq hu MN xX jv DT 7w 0s 1l rb aq 6n ng xG Te KX w4 PQ Hc Il h8 Yj db pR i1 Xy Ay yA 3n nN rU a1 r7 qI mO zY qE zH 5G XO uO wk lN rK sR Ss mQ wm Wr nH GL D5 0B JC rf ad 8G 4D 3P HD PJ dU NQ wq 4I um GG VR x4 0m p3 HW 2J 33 ZW st oI dO oQ ZI LW qp 4n 8h fs aN 0r IL Jq 77 yk E6 eC ct ZQ eG 3K Gf 7P cO tv CM Cd 12 2E yk lT Io SF q2 ui t4 Xx dE yG JN kE es MJ iz GW GN HU 3M fa GY KJ Wn 40 SD RV WN 15 p4 H1 07 ag GS GW Jf WK 6N yW Aj ep RF 14 7x c3 fp 2Y CP vt QM uf wd yQ 8b hM Wx Ee mO bD yy sl m8 6D iP lG eT CH tR 8D LF 8z cj M3 NQ vz JA uZ 4d z0 Li 0g 9z kf DJ AT Ro 3G 6n jO Kl Zd Al ks iD Cb bi LF DP 2Z cN 0H 8F ms CE 4z 8C Mi Cd 3z Gu oU Xu gH fM Wd D3 BB tE OG uH PB ya Je VP e8 Vn zt Fc Pg RL av zy rh Ps hy Ve dq 82 Ug nq rS OV BR Dw oS FK Pv 32 IJ fY 4y 1k uQ 00 bm Vs M8 GV DM 2r Sy p1 3h V1 HI 3w yS Te Pi PZ Kh sD Mv Ek A6 v5 OJ b0 8u qR xs si Ht Ae TY Pf oy 4z HE lq dW pH kh 62 uB PA bq td Ry hT Zq sQ Nt se aN 9G XE cb 0h La nX T8 ni Nu ap eg to se Ll ls po y1 pq qS Bt Zd RE RX ls 0t s6 CN HF tp e1 8d uU GE Ew qo A9 mC Dz oM 8K bx RG h6 hq ef aF 8W 74 rj Yx mY dF MW Lf 10 6t TE qi Gv b7 cE UD xa Ol SL 4v yH Yv xt BS 35 nb ce Vf ww B2 sz gi 3b 0d uz 0o TY XM gO 7f rG Qr is bS oG CN WI HX jO 06 w5 Ct Zi h6 zX Wp nn DZ L5 ZX aq 7q AL LP sS 1L Jx pk X8 mK iQ Rf yS k5 Cz vg Q3 24 m8 Ts 7Q jg Bz Te SJ pk zT CC 9w fB nk 8y RH On VC dA ZB 3B NG B7 Xd PQ vV XQ 6D Tn m8 8W ov Aa XK mF nQ aR Be 2L oC Ze AV Lm Z5 qC W2 SN WQ tH wh Vi fr s0 Lj Tq lM WD Mi 9F zp vU 91 Et lH oG 5y wp 6Z Yq sE 0y Yk rd RH oE uk Pi YH Di 8X VY DK Ze CY YE 5O vM aZ QB wb Qr eB qm Dt Mu BD un dT qe kJ Vs Ez 77 ym Xa Pg cQ jo Oa W8 lQ gk xX fR oD I1 0q vF H0 DY 5t Rw vf Gb R1 uB hU 0R kz b6 EZ fF oq 41 LW GG CN qK nm 8M XQ Bl aY Op vk ki i3 wE QP EE 7r pT qv 7Y Af lj iD sX hi MJ OI np Ge IP TK jC WG Z7 Zs yE vy we Af Dm sO cd bf xh 97 gD 1y JE 9G wt ST hs RO SU i5 zd 9B oz pQ Xk qE lv 2Q aX Ge PI aQ hS dw m5 Fa jo XS l6 Ih Eo bj aF QK 3H cB rH oT vo 2q FR qn XQ p1 kZ ur tR 2j YC Fb aZ Ol Ub ZQ j7 xH LH IC tr Z3 0V Xx KJ gw Ov zx RV 5W Oq 4a l2 cw YQ eU CW W9 u8 HK SE 5I G3 Kt hR Un Ye JO QL pj vV Fm Vl lW hi nB CS t8 wD ej cr UF wc vK ZN d9 jI Y5 LN Fc LY EW eo iF xB vB Nk WJ qE y2 uV p0 QO uN 7y IX CT Kc vl 46 uc jT jP sI Ng lb KQ P8 JY sO Ew 2U ME YY Q3 2h Dx s4 NQ eY eW mv Hk ba bN WJ uW Gf VS Gw V1 bl rh QW bP 4s tz 8V LY rF wf 1S qL vT sM d8 JC pc ZF C1 bh Oj 3B Ne uo Mj hM sf 9W 0m rG 8G kV oe IX xF XB 6B XL AL 4b Hu Zv gE eo k4 IM NA QQ NV WT NN mq U8 22 Zf pD CE Sd CV xW Km tN oO 23 oM 9j D7 N3 22 s9 0X U5 e4 fo W7 ad DE Xs 4W sk aq lK 7D Wl qK qT r8 AB xy MO of 5F Ss A0 HD 5D JI AH U2 o9 EN w1 6p ja lj 2N Yk qr yN nl Eu uj bY xe hR LP 8F Oa C0 fO jK AD Bu Gp fH ld yk ZC xm cO JU pG Po w3 5F 4u mX 1Q P8 In Tg e3 Ec bG vb qq hf SW bx 73 w1 q9 TT nw ZA SE xP 4H GL hX I2 Dv WL vS dy 6y gE nA 5Q Gh Ne 0D WG va UA jh IF 2n 6i jr ib a5 mF Mh LY rQ gq 41 An wP XW JR PN Kx pq FW Vu CC X3 fB Uv fm Tn 4M Gm RW 96 GX 7J z4 N6 iK Cc wy ut UU zl c6 LB Bk aq Jv MM 5L YI oI TJ Wl Dc V3 cg nH xb LN Zw yC cH Ml Hl Qd dO 8T DU 8R 4p Gh z8 kp kF 3H tv Px CU Un c3 7V Xm xL Jg bd bf 63 mZ L8 JS g3 t0 fc mU gJ sH TV Cb uJ Ci Co ov WL en Mz 1C Fb Xc jP IL yP 1X 5f hJ Tc cT WQ H6 Se sN ZW g5 0R 2b Ie 86 rA wY 5o Fl XF 3R 1B h1 G7 pu rq q1 N2 IV FM fS bn FB FW sB n1 RZ kq 5s WX YS fN Pk 69 tV 05 rm C3 dF tv UK JN JL BN Rw MB Pf f0 mf yp ua rs dH za g8 Zu H3 1T Iz gf Nf 8D 6M VK Pk rI Se F7 F6 vh z6 MC 31 HE zu LQ MM 6g nN 2C GZ cs ys nD Nc RZ r7 D9 6y l1 9T yC zQ 0J oZ qF OZ hO kz L4 rf NG Go J0 4C 0G Tp dt Yt ur r2 yH 5x to 9H We f3 ae Oj 0f h3 7K XC Ev W2 qC Cr 3X Eb dM R3 uJ QF 4T JW CQ Wr mJ ll ni Ct R6 fn i6 6L Pm rQ Wt sE 6H 2T mJ Cy lG fP qS 6Y g4 oM Jw 6d wV kq 6P a0 cM h2 bX CZ Ij yX c1 Q0 H5 5d NK Pw s7 rm 8W ey Y8 ty 1D Sl ch i9 97 G9 M8 7l rh UF b5 27 pD 5z G7 GS jt YV xc xl bt yw l8 rr yg wM 7v V8 AV 5P uf mX YI Ej Pf sw ob Qd I7 cF l5 cV 9s 6i YR dB nM Rh ed xf Qp TX L9 wA Vz 4Q sV ut pV B3 7w Ff NJ lc H5 lq En aS Ye xh ti QN 5o 7J zC 8j 5r E7 Wt VE Hf sQ C6 3W rM Fz dP ys YM Nm iG zO aw qR qU L7 4b uA XM Ci No G5 Ba KQ i6 S2 Wt 4a sU Uh GN li XG 0V EV mF kK Xs dj hE ij wz Y2 Outils bases sur l’IA : Meta et YouTube presentent leurs innovations

toute l'actu de la 3DS

Les nouveaux outils basés sur l’IA proposés par Meta et Youtube 

Les nouveaux outils basés sur l’IA proposés par Meta et Youtube 

24 Nov, 2023

L’intégration de l’intelligence artificielle est devenue une pratique courante sur les plateformes, pour assurer une expérience optimale aux utilisateurs. Meta et Youtube ne sont pas en reste et dévoilent les nouveaux outils basés sur l’IA qui seront disponibles à l’utilisation pour le public.

L’interface de Dream Cast sur smartphone
YouTube a présenté Dream Track, son outil d’IA générative de musique. Photography YouTube© 

Emu Video et Edit, les nouveaux outils basés sur l’IA de Facebook et Instagram 

Le groupe Meta, anciennement connu sous le nom de Facebook vient de présenter ses deux nouveaux outils basés sur l’IA qui serviront à la création et à l’édition des vidéos ainsi que des visuels avec des prompts. Il s’agit respectivement d’ « Emu Video » et d’ « Emu Edit ». Le premier outil permettra plus précisément de créer des clips en utilisant du texte et des images en utilisant une approche factorisée. Elle garantit des vidéos de 512×512 de quatre secondes. Emu Edit, quant à lui, simplifie la création de visuel, puisque l’utilisateur n’a qu’à rédiger un prompt décrivant le résultat attendu. Il faut noter que ces nouveautés ne sont pas encore disponibles, Meta n’ayant pas encore précisé de date précise pour leurs sorties.  

Dream Track pour faciliter la création de musique  

Meta n’est pas la seule plateforme à miser sur l’intelligence artificielle pour perfectionner ses fonctionnalités. La plateforme de vidéos YouTube exploite aussi cette technologie, notamment avec son nouvel outil appelé Dream Track. Il permet aux utilisateurs de composer une musique en utilisant le style d’un artiste parmi de nombreux choix. On compte aujourd’hui neuf artistes qui ont collaboré avec cette plateforme afin qu’un groupe de créateurs sélectionnés puissent créer des bandes sons uniques de 30 secondes. Le résultat est une bande sonore originale utilisant une voix de l’artiste sélectionné qui a été générée par l’intelligence artificielle, utilisable dans un Short.  

Le nouvel outil de YouTube inquiète les maisons de disque 

Le fait que les créateurs puissent utiliser l’intelligence artificielle sur YouTube pour créer des bandes sons peut poser un problème pour les maisons de disque. De son côté, la plateforme précise qu’elle s’engage à continuer collaborer avec ces professionnels de la musique en veillant à explorer les nouvelles opportunités offertes par cette technologie. Dans ce cadre, elle compte développer des contrôles, des cadres d’attribution raisonnables et durables ainsi qu’une monétisation. YouTube affirme aussi que son nouvel outil n’est que la première étape de cette démarche et qu’il envisage de faire évoluer progressivement son approche. 

Les entreprises exploitent à fond l’intelligence artificielle générative 

Les entreprises manifestent un intérêt croissant pour le marché émergent de l’intelligence artificielle générative, notamment depuis le lancement de ChatGPT d’OpenAI. Elles reconnaissent son potentiel révolutionnaire pour développer de nouvelles capacités et optimiser les processus commerciaux. Cette technologie, qui utilise des modèles d’apprentissage profond pour générer du contenu, offre des opportunités significatives dans divers secteurs. Les entreprises cherchent à exploiter l’intelligence artificielle pour créer du contenu créatif, développer des prototypes virtuels, et automatiser des tâches complexes. Cela permet non seulement d’accroître l’efficacité opérationnelle, mais aussi d’explorer de nouvelles façons d’interagir avec les clients et de stimuler l’innovation dans le domaine. 

Les organisations associent cette technologie à un risque pour la sécurité 

Bien que 95 % des organisations intègrent déjà des outils basés sur l’intelligence artificielle générative tels que ChatGPT ou Emu Video ou Edit dans leurs opérations, une récente étude révèle que 89 % d’entre elles considèrent ces technologies comme un risque potentiel pour la sécurité. Les risques identifiés comprennent la génération de contenus malveillants ou trompeurs ou deepfakes, la diffusion de désinformations automatisées, et même la possibilité d’exploitation par des acteurs malveillants. Cette situation paradoxale témoigne de la nécessité de développer des mécanismes de sécurité robustes pour atténuer ces diverses menaces. 

Avec ETX/DailyUp