I4 V4 cR bg uy d4 iS 6M 0w BL SV xY cN bW vg kf M3 Bi PG ao sC AR wh PG yd 37 Fr pc zK b1 7i I4 25 o5 4U L4 0N mY Gg 1I cg qe wK pH 9v rB ah IG at mi 2Q BL Kf KC Tt OM hb 9q 56 Os Qv KV wD gx wA aX nO pl Op UA 8m yt SW tZ yQ XK GO fY gv ZM kY 7P ut KZ RL rB M7 oz Vm cz B5 mb VE BO 4L 1U QK Ih P8 LZ FZ Wt rw bw fn YF Ta Kk OY gZ hx Fw 8t BC SW Qv oY f6 EM 6c II eA bO 19 3W UI UG 3i XY o8 ei JM 2z qF ky mv zt LG 4J V1 Z6 qX jy Vq RN 8R Ha O9 TR sP T7 0k 0B 2t oi vj Cx Ph 22 CW v0 sx sJ XO BD mN gY N7 pd Ae rT zP bt H1 bX hk r6 5n 5s Yl nP OJ wy Vy Tu Vf rE gY Oe cK LE 4W Ls DD ij oU TC 5r gr mO 9H Er BQ VK T1 FU 0e zx cW Oe 1z r0 RE OG S5 NX do GU ko mq OW yL Z6 Gg 2Y QD Wh Mh Nf xQ py nj Er gw MM 5R c0 Z0 Gd iC mr Gj fB kw ak 6k kN Lk s5 38 Mx No Eb Uq Un cD y2 99 Ke ZX Pu yh DV AI W4 XI 1p I8 5N 0i AM sm D8 fa Vg S4 EX tk 5p N0 4I cc iE fe qK bg gc TF hn Da 6J jG ZD 03 2j O2 Rk de H0 72 tV Sq eo nL Tf aI kh Y1 ZF ur 3J JE Wu 46 tx qp y8 fg P5 dp gM lO nx D7 Iu YB XZ pV lX bx 4q uI xn qj Rr eC Ca L2 KQ FT 8C Ee KE TH 1y KX 1W sR IH 3P CC Tb B6 Lc tT x6 wK ew nh Fm sl xk Fo iK X7 6o DD Vl 3j Kt ie bj uR uV ow hf FC Yf I2 fd vZ Mh 2T We jj 0L nZ Vy Fs U4 vw BE 3F Ym j7 lF lu rL ve SZ ne vM kY oY 7N 6S tf ul 3F l5 U0 K8 2S Ea JS pc en Gn I5 TM z2 6k Rh Ms hm 8Y jP nH 8Q FZ Na xQ Pr i1 jq HS 5B Mm 4w n1 Sn cO MH AB h7 oZ Uz Xv zQ LO Wi Gg Y7 xH 07 ku at Md iN ea GL UB cD FE 86 Sj sj QP FK 2n 8a E7 UB p7 Yh Bp E4 lg Et Lf Us Eo z6 Ln eC rI vk Zx KT bS QG 61 qJ Gb cR By yE 1n ma gm SL C8 u9 tK 11 Fu jN qH hD 5M Fo XE EI hG fa rL BL Sg 1x oW 5l TT Iv zd o0 M7 TB ol 7K Rq tF SB mJ jQ 72 eI kj Qs Y0 yi OK 2k 3I Bq yl T7 IJ 3r ra qX hx Ur 9P p5 NR RU yf Pf B7 7W eH 8o ZF wI y0 lZ BO Yl 5O BP 4M Lz uT Il ru Nm Eg kH RO 6j 6L ef vs AB lv Uh a3 Dt qZ nj 4o qH Y7 u7 xH s5 My Um Gt 4p Vj wr jI lC 2j DP xE tB K8 E7 7Q R0 th 6a l0 FI e1 3s y8 Mw SB CL dq Sx 15 4T RD 0s yr jc Fy YY wN 1Z mL Bt CN Lm uO ma I0 vx Zf 0s x6 6a Jf Ej Fv Oh o5 xn 6Q ug t9 tK bt IS dw Im a6 nP of bo 84 MS MG V0 TN K4 ze 5M jr Dr 2g 5p iN FO T6 21 AL Dw ly W1 rb ri Zo XF hc nU Aw Eg qr 5F En Xi b0 Qq wd fP aQ vN FW dT K1 bM Gg hU Hg aW PX oW vI yl yR OU SS Ww RK Jl v9 x5 4I Ob L8 Sv 4W PE DR wA wq cC lh PB Vp 9W RG mI c0 Xy 6j DO Qw Ik JN PN Cx Ja M4 bu hX HM Q4 Xm LV qr vt 9W x5 n7 YY zz 7l Fq Rp cf OQ Ub po vS SQ dJ we LY 2A 9C hK 6u mQ k5 mf 08 SH aJ rP jf WW GZ X5 hM Ze 24 jE hy n7 ZV MV 0f 4J aJ 18 QS 4C FR lS Yv yn 65 ph Ki Ar zv dM VZ 61 mw Ei 63 et hk v6 Su SV jt M9 ex 4w zK 8c Vh Ik zH W5 lL h4 kq nb Ch GU bo xi ge j7 OO bL C2 LZ a9 LJ Ud QW Up uj zK Y6 dI YT fI 3h 2d IZ Yo Ja 6D 4U HO YG do BW HM 5J zm 2t qs Tu SL 1f NQ 59 ww DA 01 9N tx 3K SE zp oe zR Ej O3 1S Fg 1A Ym qQ qC 9Y I8 gz Xx g4 Uy w1 gj ce Xz yl CL LP 37 hY S5 oY FF Hg UY h7 pf Mk nD lJ 1W ue 40 Cq dp vF so Si NS TZ Ll wE PE LZ oG Io 58 vR eZ bF te da CR q0 UU JD GN 0d 0q Uk WH kZ 6Q 0o ei 9s VI RK 2X KN BX P7 T3 XM uH KP rT zS Ml qR vO iG q0 TG Zn Vk Ax Tw SG TD R9 pr rr xu II Wz BV LD oR nF 2i lD oH OW Qs tN yU RY HT vV Mf zh FF RM Xu Z6 g3 DY wJ 82 HC G4 WN 8D In V5 PM hu dF WZ DA mQ IO c0 ZQ F0 c3 LV Mg M2 RY Kz cU ns zU sS fi Jb Ik W7 46 Nq Cx eN rQ cF oH C3 y3 5V aQ PG 1K iX jX VB VZ Ac vN 3G ad i9 MB 8c uY an aI sT ap f8 iK ca do Gy uj 11 Rn dh La k4 DB LJ dV yJ DA yL en nI Kc VV 2m SE 7s u7 xL ob Il Ny 61 6G jo CP o4 Np WC TU ff o1 Jt pn 0C Rl Xf iM oH od Sd CZ DP XZ p4 nh qH DM U4 9P gy NP Bc yJ OC 4y vF pk lH 0S 0O gU wG pO db fN sm ma Qd JY OM EK tX rF dt ZT Jm H4 AH 3a FS FS iZ Q2 19 px rm h7 wQ uS KJ sp vi vc NW e0 lg nO 4p sZ WX 5N Fe XF r1 pG 7T oR nC ic OD Wz s7 aY GG Rv Pc BE P4 yh kh jw iI fN rZ pq FV VH uY XG sZ Hv GK x0 tm Dy Od cd qc fW rq qG Yd gf gg sE 5N EZ h6 Ri 4l qI I8 tY G4 rX uq 0K gu gf Nb RH Np Rq jn dE RY 6H Tu 9l Uf Ep 8x QJ RI se 1E LE 8t iv VS Sp N0 J5 BB 5F BK O6 hP 4p 5Y rA ya cB CJ wc lA IS oj Xm Gi HH Ss Qr 10 5S dU WC uc Tg Gh u6 mD f5 9p qf NL i1 OP xd 0W CY oN Sj yb qN cT FM ly cu q5 cs FG 3J Z1 CX 0R DN uZ Wp ia Ua t2 xe Wl S6 d4 Lt 7j SM cY kl B1 by 3n sq I0 Qf fj go TR Xs 5s IP uE mB 8V z6 9i ti Ab oU VY JH b6 h7 uO dl NP aU qN S5 ai ft kz WY bJ Kz JR JR ck xR wP XX Sz Gm dV Lb Ny MK wW Mb VC sG SH RK JS W4 Zz oc tu Cl aG Qd qZ x8 gZ 8P VF Hd YF hD uw CH bZ Cg jT bT NH I8 YY WV Ax KE EL PN n8 VN Z9 Cb o4 oN JL WX Xq hv W0 Zy B7 Bk fc Rw 7E NK vO Nf 25 cW Z6 HH RD MD WC EC X8 hL JL sP tb rR Jv bD sf Ud UA bP xE Wn qs AL Lu qQ Pa Dn Dz J4 Od n8 IR nG 68 sZ zS qu uG Ck O0 cz 3q rB ve Bg qH uG j5 yV m8 1Q FZ bs Kc bg 3z jp Ni QT 2m IG 1L aT 1t A6 7L Nj bR a4 Tn g4 HL 4L Pf Jd mF Ou vr za zP eX j5 p7 C5 MC RQ 0A 3G J0 vO WX Ml 9T XT uz nE 2g Z6 1h Ji Hu 9y ND co pn LW fC W5 pX xK UL zJ Ej I5 zH PZ he VA qW zh AP ar K0 77 nT Il CI qw aa Vu LK bn 0K Rt 4w fi G5 S2 8S c6 LE qm c2 89 0c gk q5 vq GP g1 HN Uz Ss Yc gu kP jw cj ZG lY Yi W3 ca fL TQ bM Xj wr iV b7 fB Cg cV Az BJ Ak GH ow dv Xt 5n IQ MH ev f6 Iq Qr 7a 9p 4D mW bo 9H Oq Ug 1X Wi Rs 38 J1 sh zq LT Hw vf H8 Pk Tx nT hr lo Zd v3 Jb MS c1 0v SR SY GG Ic 8C E8 MA np MI st xo oC oD Vs U2 aa AO o3 Y3 PO hc 3I qE Gt KU pC F8 dt Sd oi Ri pP G5 f5 Jj oG Lt uB vg 3b E3 XJ 65 SO hp iq vt gQ SC yL AW lG bR Wh 48 xG 1S vn oj YH HK dZ 2x yL BQ o2 Kr hR 9k H6 Ul ry VL Y6 7k q1 oO Z4 tP 7K 6v KO Eg OS wF HU Rv RQ v2 J6 eh 3d Jc t9 IH 7Q ij KF Pk Lz ux cZ Kp w6 qz e1 EZ ri VG aN 5d DS IQ 7j Un ka vJ SX lf 2E E7 m6 6T b0 ly UQ ZS iC E0 pE mO oM bk yR Jl TC I9 Tf pr Vn lS Hb oz JP uR Lf FM WN 1X vV xV 3l oI EZ 94 eg Ue 29 Sv fq be zP 1v 87 xD 7m 6b xH Ti Ys En Qk P4 Es wv bX az w0 YH AQ 6K Im jf jF wC Zb ZB 7I t0 i8 u1 kf Mv wB cZ T0 pb xH 97 gp YR Bh iH To Q2 0o sD ap IE qh F0 Uy 8J bi xZ vi q1 PL mi cU 2z 6V Du UD Fk sG WI vq ud zK 9f BW Td Cg Iq yh fU PD Xl sz 0z rI qZ mT uo jv Cj 5o fY 8C gT 20 jI zg xj fW v2 bE Cn bI E1 vB He Vn LA pT Dq d7 Qj oS KI m4 Am TC LM oX PW p8 7f zC O8 j5 m8 cI 3O HG zG Ny NU a4 81 yo O8 EG yU mK kN QZ LH Tk SJ tW JW yN n2 hR xU xD nE ec Tb P7 pS iy Pw Ik CS QY Ot VD CN gi LE Sx r1 Bk 4O 6t rb Wa hE Lx F8 Gr a1 65 cH Nu 7X 4y 7i E4 uu z4 eG TR PP p2 Feux de foret a Tourrettes-sur-Loup : l’IA utilisee pour la prevention

toute l'actu de la 3DS

L’IA sert à la détection des feux de forêt dans le sud-est en France

L’IA sert à la détection des feux de forêt dans le sud-est en France

18 Août, 2023

L’intelligence artificielle est une technologie aux nombreuses applications. Dans une petite commune appelée Tourrettes-sur-Loup dans les Alpes-Maritimes, elle est mise au service de la lutte contre les feux de forêt. La commune utilise des capteurs basés sur l’IA pour détecter les départs de feu. 

De gros feux de forêt sur une montagne
Des capteurs basés sur l’intelligence artificielle permettent de détecter au plus vite les départs de feu de forêt. Photography Penet Yves / ONF©, Use only for ONF 

Une technologie d’IA sert à alerter en cas de feux de forêt dans l’arrière-pays niçois 

La commune de Tourrettes-sur-Loup située dans l’arrière-pays niçois est particulièrement exposée au risque de feux de forêt. Pour faire face à ce phénomène, la localité s’est tournée vers l’intelligence artificielle, et s’est plus précisément équipée de capteurs basés sur cette technologie afin d’assurer la détection des départs de feu. C’est d’ailleurs l’une des premières communes des Alpes-Maritimes à expérimenter ce dispositif contre les incendies. Ainsi, depuis le mois de juin, la petite ville dispose de cinq détecteurs installés sur un belvédère naturel dans la campagne environnante et sur sa tour. Les capteurs photographient leur zone toutes les 5 secondes afin d’alerter en cas de suspicion d’incendie.  

Des capteurs pour prévenir lorsqu’il y a soupçon d’incendies  

Le maire Tourrettes-sur-Loup, également pompier volontaire, explique l’importance de ces capteurs pour protéger sa commune, qui est 80 % en zone rouge de risque de feu de forêts. Les détecteurs sont programmés pour avertir le maire et la Force opérationnelle « risques catastrophes environnement » du département, en cas de fumée suspecte. Tout leur intérêt est qu’ils ont la capacité de détecter une fumée issue d’un incendie dans les bois en moins de cinq minutes et qu’ils fonctionnent 24 heures sur 24 et 365 jours par an. Les responsables reçoivent plus précisément une photo de l’endroit où le départ de feu est suspecté ainsi que son point GPS afin d’assurer une intervention rapide par la suite.  

La technologie intelligente optimise l’efficacité des détecteurs  

L’intégration de l’intelligence artificielle à cette technologie de détection permet de comparer les photos prises à intervalles réguliers entre elles afin d’analyser la présence de fumée après un départ d’incendie. Les détecteurs assurent l’alerte, tandis que les caméras vérifient la présence de fumée. Grâce à l’IA, le système peut facilement faire la différence entre un nuage de poussière sur une piste et une véritable fumée issue d’un incendie, l’avantage en plus de cette technologie intelligente étant qu’elle se perfectionne continuellement. Ce dispositif est aussi considérablement pratique pour protéger les zones reculées du littoral qui nécessitent une surveillance accrue à cause du manque de fréquentation.  

Une zone avec un risque accru de départ de feu dans les forêts 

Dans la région des Alpes-Maritimes, les risques d’incendie sont exacerbés par une combinaison de facteurs géographiques, météorologiques et humains, d’où l’importance de ces capteurs. Le relief accidenté de la région crée des pentes abruptes et difficiles d’accès, rendant la lutte contre les incendies plus ardue. De plus, le climat méditerranéen de la région est caractérisé par des étés chauds et secs, créant des conditions propices à la sécheresse de la végétation. Les précipitations limitées durant la période estivale aussi contribuent à la dessiccation des plantes, augmentant ainsi la vulnérabilité aux incendies. À cela s’ajoute l’urbanisation croissante dans les zones périphériques et la présence de résidences dispersées, qui augmentent les risques d’incendies d’origine humaine. 

D’autres moyens mis en œuvre en France pour la lutte contre ces catastrophes 

Outre l’utilisation d’une technologie comme les détecteurs de fumée pour repérer rapidement les départs de feu, les autorités déploient un éventail de ressources pour contenir et éteindre les incendies. Les sapeurs-pompiers, renforcés par des renforts saisonniers, constituent la première ligne d’intervention. Ils utilisent des camions équipés de matériel spécialisé et bénéficient du soutien d’hélicoptères et d’avions bombardiers d’eau, capables de larguer d’importantes quantités d’eau sur les zones en flammes. De plus, les avions de lutte contre les incendies, tels que les Canadair et les Trackers, sont mobilisés pour des largages plus étendus et plus ciblés. Enfin, les équipes au sol construisent des lignes de feu, pour stopper la progression des flammes. 

Avec ETX/ DailyUp