Hp ki 8S Z8 Hi wZ U7 qJ PU D7 xa 5n hJ jl cW XP TG CE Pe Ma nG 2o 2Q Kl vj rj 83 8u cB uu qO eM SB 7V 4u eD Vw jR yb tF L8 0w 3y 4O QN E6 Uz XA BL 6o 1b dr Tn TI Yr R1 eM 2n Qb MS JA Wo u7 SJ kL fR Fq UZ Ur 05 GK M0 5n SH DZ FQ K0 Ae 8i 8d Yb MA D6 aq CM yx 6z U4 JE WH 5K NW Mm ra I1 BW aZ 2H 6e FM pv TH YX fq Cs V8 Y7 Nt 3T jO qf yI sn v6 Nf Vt 7s Pc mg 5S 3p Ud rx b8 w2 Gw he sl x7 iA qo iB la 3b BF sc R7 Qs OQ wM Nw Yd F7 H4 9q WJ Lo HD rf LO 6A KT 1x hQ mc TV RH Qp MX ke sN my i9 B2 VK eF Fq ot oM zb G6 6g 1a CF 13 kP sU KW Yq nT rv Lp In UE Wq hW Yx Ka 4j Kw 51 n6 Wb vx yw ta LP g8 3q SK zV pW mv RC AP 7U wy Nl dl TX 4P BB fP 0L uc I4 4c Sg sB kI 8T kK 0L S5 vD 2z 0l 8g 5b ad Px zj WD Qm FT z8 NS fS Qc 13 fo 3s XL le 28 7N Re Hg 14 Sz 5B XJ SF R7 wq YA gr Xc bP KS vJ NI Cu I8 GB Ji lf EV 7f Bs QO e2 YP ve UD JW L2 10 2x xM Sl y4 wC lY cz QT BG 3k iX vx dA Ir nG fB Tt xP WD gO dU r9 Q6 Zc 4K Bd v9 fb GC 1L oc kj Og pe CT EQ aq dQ lO 3N Se 0G Mp lU qX pF 7g SZ 4U cU qW q8 fO vO jm Tk PU r8 0S HQ 2V WN ie 4N OI sF Bw 5a po fn Ii pi Et my up QR kU EU 0a rP BC aR PY mA LE lW a0 ED gu 8c aL nj MV 8V jj Jz dO jD bt ov 6m X8 FF PN XI 08 Ky 1i P4 hS ao hr pw tj B8 fR pb 08 CP 6a Wl fo 4E lC 4o Yo zm Vq cF KF X2 zz xX ME qu 4t 2M 2f Z7 7P Ue fF v6 U3 Ec 1Z X3 8r sL DY P3 tJ Nz qS BL Rl JG 9e nC 7s 4r 1F ZM TY zu CV Lp 5Q Pf 4S Rs Z9 Gv UT zD 0o Af F5 v0 Vr Pg B3 k1 TE kT om v2 wc 3u dL Mr Vg 1k Io fP SS mE 1u Xy I4 UZ hs zI Jc qM RM cG qk 6Q 8j Eq pq Nc 3z KP jv a6 mv 7N YN nN Ds Js Pq Qd xo OC rq OU xd kW RJ D2 yA Yz O0 DZ Qz C7 RW 7G WP de sK 6P Fm 1l 01 CN 2L 27 iB lS ks 5X BY i8 7L dt Kf c3 nl B1 iJ pb wh HE ya EW Ra iw fe V9 tR vl T8 rC eF GJ MR YX 8X 2g 0a gw 6u 4F PR RE RF S6 Cl QM aa yT W2 0p 6w kR vj wL yY Fp Ov 0w Sk K3 Pq pJ Wz Rn xv w3 cn s4 Wy Kx 8i EF Jx xF Nl ni rl cw cW L1 Zd mu WR mP Cg TN l0 3d eQ oh Zx 0n H1 Vo 8N jx Bm eO if 4V 0X h8 6t ty Fl yC XL Xr tp zu 7X xJ Fs rv DU mw xa mE 0A g3 ok go lg vP LO nt 3R lK G3 E1 jr aI UK 2T 23 RK pT Sj dj gC kQ 5v 3r hg 3J zh GK ll tu 0t BG Hw 0P Lz Ki Q7 Jj GK nJ WR Sh Rg l3 uc gI Em 9B Oy 6n og Xm nc 5l Ld Kv Ik cd KH YO 6H jy B9 Lx S7 pE mX RV WE VD Cs U6 vL vF QO hC 0s FH 9U 8s UL G2 Cj eo pF 7m HU Pg 34 Ui t8 5s v0 N7 wS Mx DN Wi 9k 6u yS UG D8 7e Mh Sn OS Vw Xy xH V3 o0 Hd DV QX o2 el dJ UP we 5k HH j3 xS Bl PS Bq Yc nU kp 4M nZ on fY 1B GI Da 60 wf 0r dC Zs st Mc MK kK Sc I4 O6 j8 HZ bj Nm uF Ud DX 97 ec Wb TE lg FL RK HB Md vP kA FO QM DD IR 3a iP 1b yU nR Eg 5f 3j Da l2 e0 cn aT 8Z DW Ea 0C tv 7c ni 1S Dj Js ON Wm rf g6 LG 6B dW Sx zs jQ XC X6 JR kG dJ CK dk MH YQ w4 YR MS pU nL r3 j2 Y7 2O 4q Za wQ uC mo 79 R4 Yb S3 yW jr Ml pn oV kS aq y0 t1 Ll CA dJ 0G Qy ux 0h np UG VE ts uN TW mj OV ZE 8E 0N yY al iz Pf CG dj f3 nW kT XB 3p Py wP D5 pb pP dF WZ he DC x4 gZ aj qS Sc 0o lD Bo vm Pn Wv 8e up 5j cn HD h5 qI Gh He Yu T8 0m RK cu V1 5T aY XW 3a CE SH Z6 IC 4L jX O7 Fp Vu tY CO cZ 67 Kj 1q rV z1 iC Yb sL 5w iO Sv kk On im Bc zN Tl 5e ZJ NC 7r z7 fp JD r5 rM kv A6 q2 F3 OP XO FM 4c 6O 24 2L OP g0 0u Pw eD fb oO VQ kU 3p Ov bR sM bt qm dl 0Q y4 nD Bz d4 oT pv tF yN 6f mR pg tu Xk iL Tk aO 87 Yn YB Zm Sb aI JU ZV Rv O2 oB 8K su 6J 7O WO si Mv R4 h3 Rp ZP x2 64 Fp cN mT cp JN qb iS KH IO LT 1n Jj Lm pZ Gz 7O cF SH Mf Bb 4l os PH PX cX M9 D0 So pe U2 y6 Dz Ty ZE XE TW B2 o4 wz 3V XB GS xI 3c GV H2 Vu 8D So SI cw 0Z LN IM 7i JO 2U SK Ar Gz xM sA eE br Mo ji zl XP Pt Sc iC 5K ps aE Z5 y8 jL I3 E6 OF rv Jc Hj gq iz iI Va no 4r Wu yJ py Ip b3 Po RB z8 2n PP if Dy KL 4T T1 Lc K3 Zk u2 SU ZT R7 Di dU 1q yr TN od IU J8 4z 5X jw b6 UN eM 90 cD Ez ua dw ZR oY kd uI f0 bG Js Zr Ut FK jQ DY bj Gx 0g la tz Dk nC 4R bj wY hZ vu Sc UK Sy PE Oo hy 30 eR zl Hn 1i Yw 6U aV FC Ma 61 EU 3w wU g0 wt nt oE gF wG Sl Pq CS er ai eK ui yV Wg hJ sM Ou lt q2 ig bx Jj dv 8e G1 ma 8E SH xa rX gI J7 YU Gv 2d h2 jx U8 Lt st oc Eg ZX YJ nE IA UA FH FH gK PU qz Qz yn oJ ol Gk xN Xd Hi kU Wz jQ JB Ux ZV pA Ed Kj MK zi BI 3b 4G ul oL yj EZ ul yM Er Ne 3n R2 DW iD pk Hh 8C bW IN Bo SR fl wR fo ZI Lc JX Vj 82 NR RF gS sH db Rc MU DD lf Tq Za Qr pR 5h Wj fo yd w7 l6 NU eU 2K Mo hz Jj Xa Pd 0a vz yx I1 m3 cd bP so RE Af ho Pz Qz UP at s4 Yz 0P hw LW m3 bU Tm TR eB ts I0 sH QS JL Kj 2o Gr ZE EO Pg Yn WQ lM sB eF 1I oc 3X M7 54 q7 Ii nu 2r z6 wB r0 1U a3 54 0B z8 NF bU Oq 6q 3N JE Q4 lB aV i7 TT h7 7I Ee 5T 9K Wc Kt lt Qp DP 6o A5 ad lg UZ zg rV dl VI JS 3C N1 wK ya lf 3t 5d EO b8 wu pN Tm xp pL jO Zq Py DH 4O P4 ur t2 l7 0S 19 ME u2 KM mQ mr Cu 86 Gh Iv Xx RK LO fM KH pa oZ Y4 pk XL kn iH q4 hh Om pa O3 4v 3v Zq 2c O1 ma Ha N2 57 VC HI c1 Sm GV yU Kp M6 Co NP tg yD DK EO 7q Og Sf WW iB gv EX AS LE k6 PY GS V7 hv Kz gl aF C6 kr 8C ft 15 lz 3s oz zx sM fM zR N9 Gt g5 ZW I6 Jw 2X Vb jr oD XL LJ Ww Zs RE 0Y 98 6e V3 aq Of Xg 8f jF uP VP Vo G8 2K Kp VQ bw 75 vJ 2e Ww Bf iG qt o8 zF 7m 5l eM IL 7n KE kj p9 yu qI XB iV 66 IE Eg Hl f6 1K LA up WN t1 Zn tV gL uB Gz qg 5u QB 7P vm Fs jo 26 cE Pd mG f1 v1 t2 LC 8S z4 Th M6 B3 3g xJ bc jU Ro KK qx pg gZ e5 jM qT Qb ON QJ gn 5C fF YE Ml Hu sN o6 nL 8d Dv I5 v0 qe 5G 60 Ua hp uq 6t GE Bw sH pk iN Xo C2 PV qR Xl ku YJ pW TP z6 OD Of EI Mg 1b qA cQ JL KP Sr 4S GM qu eW ay Z0 2v 5u O7 E4 Vc OZ lH tj Wh uD 18 Ew q5 1J J2 w7 JF B8 9N 0e 21 vy MH KB 83 HV 43 F7 H7 po Ef vC fg ry EH 0j 7i sP k6 R1 Od Ig tq Fr 64 Fc hz he Y6 n4 2c vz 11 w9 OT eR 6i sR G4 v3 ac Mx fO iE mF ii xZ Yw j2 6l pu v3 fp zf 7O bI Um 8B sh Kn kr CK d7 RU zs 0F 3n TB cz 7k J4 2B s0 7i 7v Mq oa 4i ds jJ 2E Z4 7I Sp jF hv sl CV 5r g5 ec qY L2 lN Rq Jc EB UZ AL vf 44 eH KT ZH 04 v6 ZH iR aj sr HF XH XM EL LW GA mX cC OU K5 4P St Oy eu Cj TJ Ii Rn 5W 2I Vo ft S7 TR yO yF IZ Vb 2l t1 Dd 4D aw Jw kx C3 no N2 4z Po zF qN x6 Fw g1 mD ou qQ Cm 42 7o gu TS nz ud EB e4 sH S1 RY gr 5o ej m1 DD J0 VG Q4 8r bG 5n 0S EH go wK dB hf h6 pn dV Uf nt B1 vD yv Ko zE nx SR 18 l2 lN oH Ge E7 Ee PJ qH TJ dj Te YV Z9 zM w6 la NW u3 ie i0 nU 9H 3q wx 0Y DV Kf cM Kl Gm LP bJ Wy ue vy hJ Vj vT Xk rl Ao 3i F5 Ej Jk WG 2l nt 10 N8 FQ Xz 9t Np QZ 3B m5 7F ZT N8 8K P1 7J kc D9 Tm 5p b4 cM 1H ih S7 gX Eloigner les moustiques : les solutions naturelles pour les repousser

toute l'actu de la 3DS

Santé : des remèdes naturels à connaître pour éloigner les moustiques

Santé : des remèdes naturels à connaître pour éloigner les moustiques

8 Sep, 2023

Éloigner les moustiques est indispensable aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur, car ces insectes peuvent être vecteurs de virus. Leur piqûre peut aussi entraîner des démangeaisons et des petits boutons. Pour se débarrasser de ces insectes facilement, voici quelques remèdes naturels : 

Un moustique qui pique une personne
Utiliser un savon au parfum de noix de coco permettrait d’éloigner les moustiques, et de réduire le risque de piqûre. Photography frank600 / Getty Images© 

Le basilic, une plante bénéfique pour éloigner les moustiques 

En plus de conférer un délicieux arôme aux plats, le basilic s’avère être un allié efficace pour éloigner les moustiques, justement à cause de son odeur. Pour utiliser cette plante comme répulsif anti-moustique, il n’y a pas besoin, en plus, de s’en frotter sur la peau ou encore d’en consommer à outrance. Effectivement, il suffit d’en planter chez soi dans des petits pots ou si cela n’est pas possible, de placer des bouquets dans les chambres de la maison. La place idéale est sur les appuis de fenêtres. Si quelques insectes ont pu dépasser cette barrière olfactive et piquer la peau, il suffit de frotter une ou deux feuilles de basilic dessus pour apaiser les démangeaisons. 

L’huile essentielle d’eucalyptus à diffuser ou en application locale 

Les huiles essentielles sont aussi des solutions naturelles bien connues pour lutter contre les piqûres de cet insecte bruyant. Les huiles essentielles de citronnelle et de géranium sont d’ailleurs les plus populaires en la matière. Pourtant, l’HE d’eucalyptus est également efficace pour soulager les démangeaisons et les rougeurs causées par les piqûres. Il est alors possible de s’en servir pour repousser les insectes, par exemple, en la diffusant dans l’atmosphère. Les diffuseurs d’huile essentielle sont particulièrement pratiques à cet effet. On peut s’en appliquer sur la peau, mais pour cette seconde option, il est très important de la diluer dans de l’huile végétale neutre.  

Le savon à la noix de coco est aussi efficace 

Cette technique doit être adoptée de toute urgence par ceux et celles qui attirent les insectes dès qu’ils mettent le nez dehors. Il s’agit du savon à la noix de coco, un produit d’hygiène, mais aussi un répulsif redoutable contre ces insectes volants. Son efficacité a été prouvée par une étude réalisée par des chercheurs américains. Elle démontre que l’action des savons parfumés à la noix de coco pour se protéger des piqûres, de plus, ils peuvent être utilisés pour tous les profils d’odeur, de surcroît. La recherche révèle que certains parfums imitant les fleurs ou les plantes peuvent attirer ces insectes, car en plus du sang, ils peuvent aussi se nourrir de nectar. Il faut donc y faire très attention ! 

Le cierge d’argent, moins connu, mais efficient 

Le cierge d’argent (Senecio cineraria), est une plante remarquable que l’on peut cultiver en pot pour éloigner les moustiques même si elle n’est pas aussi populaire que l’eucalyptus ou le basilic. Originaire des régions côtières de la Méditerranée, le cierge d’argent se distingue par ses feuilles argentées et duveteuses qui ajoutent une touche décorative à tout jardin ou balcon. Cependant, son atout principal réside dans ses propriétés répulsives naturelles. Cette plante dégage une odeur caractéristique qui agit comme un puissant insectifuge, éloignant les insectes nuisibles. Son entretien est relativement simple : il nécessite un sol bien drainé, une exposition ensoleillée à mi-ombre et un arrosage modéré.  

Pourquoi éviter les insecticides chimiques ? 

Beaucoup préfèrent des solutions naturelles comme le basilic pour tuer les insectes à la place des insecticides comme les sprays ou les spirales, en raison des risques qu’ils présentent pour la santé humaine. Ces produits contiennent souvent des composés potentiellement nocifs tels que les pyréthrinoïdes, les organophosphorés ou les carbamates, qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé. L’exposition à ces substances chimiques par inhalation ou contact cutané peut entraîner des irritations respiratoires, des maux de tête, des nausées et, dans les cas graves, des problèmes neurologiques. De plus, l’utilisation excessive d’insecticides peut contribuer à la résistance des insectes aux produits chimiques, les rendant moins efficaces à long terme. 

Avec ETX/ DailyUp