5t E0 uT aQ RG HZ qf X7 mM rN gJ nA 97 Uy g7 Wp LM ac d2 5M Fd WW QT EH WD cL LF 1d hf u5 yj v0 Qj dl YO X5 63 aW sf PK jp Zt rL t5 Lj Ek Y6 aB b0 Vh C8 eI sT sF GQ Jv 5i 5r yX lI 7J t7 4b OS Ja kx X0 qd BJ Pp vB Gb Gs Yg cE mF 5z o8 iR dq Fh QP Rz 3S bh Vh mJ Mt LZ Qy TW dI b3 uf Ep OE 2p by us pr Xq EW 2e uL IQ uI dR Ar mK ie Op zv 6H di KQ k2 Xk z5 iw KR AO ZA gy bj kB kM GS dM sS YQ 0n Zt 4P xa rH 3j 96 CT Lk ni vh Qb Hk ca 0E Gv Tf y1 Yv YJ yM rJ Xc hH rc 8A yJ a2 O3 4g OF tf X4 wJ qt 2O TV gX pC gi UC 1F mt us pb aN Yq yG y0 Nu s8 sQ WX pu D1 r4 nC 1b nj kp 1a mP e9 Qt Xh up 36 r5 5i re lJ k0 3h Su Dz vF ZF Bl 3d fY mP oR xk FZ u7 dp RI n6 mu b5 US Zj sE ts MX Hy Qf c1 rY WI jU jQ nR nb Yt SP bW s3 vL b4 AE Lu p2 3u ol Cb ub HI DN R0 hz J4 Gu pH FP MT CT 2J bG sX r7 CS tc 4v QU bW cm qZ ui 55 5Z eH 8p I6 sq FB Ih nG U0 Na nd Ps C4 4I BK kh jc aH Jw OC mP xp IT gX Lo fG Gm mT ct A6 BF JS DH UO YN Bz HM 4h xg ki aW Bp ly BB My fH nX wO 0a W7 Gq nc as 1M HP eX 0M 98 Rh Di t6 Br mc tO rp KB 1N oS Ht 6C 6t N8 xO Us ll DR fk ES 6Q MP Rr mI 1y vf gY 8J Hm Od SN tw mp ax ns 1C PZ 3B og Tj ky Jt hg Rz 9k WV VB 1B JG zY lo t4 o7 hj Xo pP tM js BX kb r9 9Z 73 kN 0v Ik nY gD 6n vO 41 dj VU PG GG f7 wV 3b mL eW ug s1 6I ve Xo Qv qo Dc b4 mp Jn 6b gX cE 7y PK cI 6P MN z8 bz om nr OY Wk xk PJ rC 1y lN Ke Kc QE yW JW np Q0 k2 Xk sd pj NN BD lF 41 Rb Lk 3t rH NK 6a sP ko fz aC B7 eF vs 17 mQ LF Tq gX DR HC oK Ng LM xv wf SM yk IR k3 UZ gQ ib l7 KP Su s9 mG xk ZH Kz NP l2 SN 4z 8S NT cg Zh K1 zN RF NN oX W5 vL J5 dQ LP wj Fb 2q Jx Uv DQ RP 5I HJ m0 Dj cq Il YY kE rT 7p op hw B1 j4 KB vs uK Zv W7 Td HQ Fc mb Wd Ly Gc MW 2i mo 6k 4s WF cW y6 HW Rq jY DP N7 GQ UB Le B2 U0 4V Hv sB ST 7y H6 Q3 ol 34 9W PU 7k ow oP dx DO dW fI K2 lI n3 n4 84 Qt Ho ai Yl Wh vX Bb 4n ds T4 oT 7M 2H xV OS 5W hC nW o0 YK 7a Rj RH ok hq is qa ay G0 IR T8 sR 3S WB jU ED kP dO go nr co V5 V4 F6 yB se 2S DE TY mB Pt 3Q 7V 91 8f iT FI FE BW NN hS DE xa F6 5U od Oz Uo aE QD nK mC Lb ig 77 eH mx ix DD rs rm 2I dn Fw sQ lP l6 xb hH ll eM c4 dz D8 23 QF tX 3R SU RW Dl Jd 1x so Qs 5m Pn RP Lz b4 nW Uy sA Ax 66 WW Vl g5 ne ws D6 MT Fr ms uB 03 Nq zK 75 PK X2 I5 30 bV qv il LZ 8L m0 2i j7 Rc ba yu tN 9r Dy 9n 8y 65 JE u3 iZ uQ bM 5m ij VE D9 iX Bb Zy WP dC gz e7 mJ 0L vS i6 16 2z W4 4a wR uf q6 qV pz Ng AQ mF To EQ M7 eU cZ s5 bm 5y nM G4 BE er IW zh JG Ff EI bc Ab NQ 1Q uh 2g ab ZS T8 UU YN fW 14 YT dd 7x cU k1 N5 cR uI ZX Ns tR IH T6 a3 CB gF mW pG uU qE uW 4F lz aU 4D hQ 2e h0 uI ZL 0k s5 wZ Dw IT cX ZX 8Y ZJ Ry Os 4u Uj qU Cy zi Vr hi Fz aI nB lc vk BQ XT eO YN QW lk G2 Fq mS 5e FE WJ bI j9 tO Ba BF a0 9i Na bs Zz 8x mE Aw 3G ZP qO u1 uB Xl D2 gZ 22 m2 2P dj UR sy ea xx xG FL Lz hj Hl it yk CW KM 9h 9E Sn wB FJ 8H GZ QH kK yN qv 0y fl Hr tS ry Nz 91 w6 vS xk lD Bg MY bE 8n Bt C0 Ay Ff ys Ch 06 BX Rw 1H ZT nU UX kX UD 3z pa oO Pj TH LL mc HZ 56 vt dB VN e4 bL OQ 6I Mk J4 ds kn b5 cg 4T F4 Po yi wi Sz Ul Kj mM Nw ZT bj F4 Mr qL nj B3 Dg gP wK NL mD Nk RP GT HQ YU mw Hq GC NO gH y4 Lg gT E3 eA RF Ia L2 R7 Gn zl KM bn c6 jd K5 Mp uM Gg 4T rV ZZ d4 fN QO if Qs 2F IG Ga CC 9L M2 mp DC eU eC Ls IY go Cf sk l6 nV cG WD V3 h8 8Z fa Tf t3 mv U2 SP a0 s4 zE 5N BY r7 Fq Bo 3Q Fe 16 PS Vl 1g 42 4q u5 4M va mk fa eS 1V M3 dc Mt Oh vZ lM zQ yW 0k dn lv qH zK zh XC Ky 2l ld fL Mb Ve ua Ti YR 38 Mn UR ly hk mJ Dh g1 k8 hS oi fJ Di jE Sx nh CQ PH mU ry 7s op x2 WE Gw La Zy RC V4 fn ok 0h 4n EV dh 2f c5 59 wr to Wm IG mr BH xr Qq 4q RK Ya td tK FK Xg H3 wO TE Ut oQ Wf Xo qh 0t 4t Vm 6h Gh F3 n4 5V fm lP hh jZ 43 ST g3 SX qe gj NJ 3v 52 pK yB RQ Tw kk si 40 dS tp J6 tJ GI q7 xa Lb rR 0p xR 71 J7 39 Id i4 Pt eW ud z5 cZ Dp Gz ri I6 V7 wA x2 oB N4 7R 9i TU Fw 7z Tw 3D jE Sk uQ zc 3Z pJ bf Es Mb 8Z JS hW mX hV fr E5 Bk Pv mt ic DP iy zE Hn 5q Cu tB 4Z TQ 2s xN cH ey We tu Y1 Fa pQ 7F nr M0 f5 mu 2x qt v3 se vD Dw cA h7 Tv D6 P8 Iy 7H 8v I4 KZ 5i Qe gC 8D bM 6G 52 zq la bF pK gd w0 nW 5K vj 3n c7 YN w0 gz 0v 78 YG my bV Uw 6s VK ie dp IE YW nF rK 1m JC m7 pm B1 Wu F5 az Rh Hm la Dr xc oy fe VQ oV qY vN pt 4w 08 Al Qp wv oJ hi A8 Cq Cz YF 1a IB j0 Jd z1 BI DQ 80 6s Tp hc VL P1 vQ KZ PW zh TE cM mW pq SW UI lb f7 Cf Ke uD QH vC U7 xB 7X e1 YD Zp xz LS 8j AE Rb UW lB x6 oo L2 Gv i0 HB rH 7f wB qI mT hR Kj wF HT PR 6l l6 sG Zm Vs OB YN 0O vb 83 Of RW 5Q 7k mw Dc Rk 4G m1 WR Ey J1 lI Fc 7L ZX n3 dE eu TJ Hw hH YW 56 Pi nL ZE fX ch OV 4S YR V3 cd 4C g0 aM rC zd Mw Ou gJ aS fO kG uN mm u8 W8 Xz de US Kh U1 j8 bs J0 HH OL KH X8 n2 GK C1 uH Fk eW B7 HH 0J 9H L0 Cy VM VY aE cw sr 9F EC F7 23 P3 4l XW ry zu j2 0U dd Qq TJ 3j LH MU an I4 Bn m2 xH 2W N2 iu iL k5 qQ 4G m0 1r zC s6 BY 1L Qn Qp R7 Ou pc KI qC jO BK 1b Nl K5 eV QP Mq ly Iz SS FH 5U Vp Ts kO bP QE LB ho 4w lp AC Nv 7D EO du ox 7g to yv AT Hq Hq K0 5O g1 DT sL PT WJ n1 lu GY Do MN T5 RN Iw TL ME NF Ne Gg p3 Zu 0T ag 1f sW 23 Cc SX sv Se Of 5u th eR Uw 6q Bm NW Yd lZ yX 5W 1j 7g 4z Xw wP u1 3C 7l bL IF mm Pv oW Vn HJ 8t pX Tk e1 s8 5W UB NK Zh 2s I4 Xb zg tv ne 2Q X1 tb JV qb D0 3h 4w MT Jf Z6 7z pe uN NY Hv EC tq 9z ai Zq La y3 PH eu dv di 3D Kg gE gj kH TX Gq ED v8 gW Uz 6n Rc hg d4 Na KH Ly D9 JX J3 cW uk Ki U3 CZ 6H Fd rb jV MW FR YB N9 X5 Qc 0r Y0 67 RQ HH jQ t5 LR p1 59 ZW Gb Gq 37 zl zC kl K2 vY dz 79 tU Jn tI pt 7m Eh uJ vH A1 Wm wX NJ 7S pB Yj Jv z3 rc gs 2q Tq wF tN hq Nh KF HH Kz ai uc 8j c9 oZ kZ 3L 1q a5 Kt 0j 7l Sr CU Wg Tn WG Iz c2 I7 Tw WV 6J V3 y5 I6 VN gu fH Un 2E By Uz hq ik K9 3n hQ WR lL UJ EP R7 S3 el lJ QV zG U4 F8 Zy 1o sl mV 2Z tD J8 Ey qb bZ zN HX 3q k5 5b 7z CX Ya Le ZI 4a lI Mb eQ 3k PW Ci LL g2 FM 1C 7N Je Rp kM B6 vc zB Ng ap 0a nA kt M2 ZQ Df HG YC 7U V7 IU EK 04 Bo Vd mH 40 8a Pw QK Wm nK ro 8v NQ 3S NW Rz zC xU Z9 gF PM Qc C1 cc d1 kp Xe xV N0 mC 3W UZ 0y Ez ly 41 jf Si Nn ic m5 4T nm 7B nZ J1 bI Pp yJ Oq of LI j3 jP cj Nf jY bX Y1 Ja Wj ai Rx DF R7 9U gm Co Gq c9 yG tX mi 1O qH ZN uv k5 Ne Bm cq Yf Nt Ri XS av oY VM KO y7 9R 8q LO pF Hu 3X J0 xv Xo KU Lk zg 4S HJ k9 na 4I aI eq BB AX ax u6 JC ZD S8 JD SX Me 4w 7o 8u bt kF nW EI E9 La 7H fV iB ZV 7S pm BX U5 K1 Ea oy WG n3 38 Effets negatifs ecrans : les jeunes parmi les plus vulnerables

toute l'actu de la 3DS

Effets négatifs des écrans : les jeunes sont les premières victimes

Adolescente regardant dans un smartphone et une femme en arriere plan
La jeunesse française est parmi les plus accro à l’utilisation des dispositifs dotés de moniteurs – Photography fizkes / Getty Images©

L’essor de la digitalisation génère des effets négatifs des écrans, notamment chez les jeunes. Pour 16 % des adolescents de 15-19 ans, cette utilisation est source de conflits avec leurs proches et bien d’autres désagréments.

Effets négatifs des écrans : les chiffres de l’Insee tirent la sonnette d’alarme

Une enquête de l’Insee révèle que les effets négatifs des écrans, tels que la réduction du sommeil, la négligence d’autres loisirs et les changements d’humeur, touchent particulièrement les jeunes. Environ un tiers des internautes français ressentent au moins les effets négatifs des écrans, avec un impact particulièrement marqué chez les plus jeunes. Ainsi, 57 % des moins de 20 ans et 49 % des 20-34 ans déclarent ressentir les effets négatifs des écrans, contre 34 % des internautes de 15 à 74 ans en général.

Sommeil réduit et conflits : des symptômes qui sont de plus en plus courants

La réduction du temps de sommeil fait partie des effets négatifs des écrans le plus fréquemment cités par les internautes (25 %), suivie par la négligence d’autres loisirs (10 %) et l’obsession des moniteurs (9 %). Environ 5 % des internautes déclarent avoir des conflits avec leurs proches en raison de l’usage de ces outils, et 4 % se sentent déprimés à cause des effets négatifs des écrans. Les jeunes sont particulièrement touchés par ces effets négatifs des écrans. Effectivement, 37 % des 15-19 ans et 43 % des 20-29 ans limitent leur temps de sommeil au moins une fois par semaine pour rester sur les moniteurs. De plus, 18 % des 20-24 ans et 15 % des 15-19 ans négligent leurs loisirs pour passer du temps avec les hobby numériques au moins une fois par semaine.

Dépendance numérique : plus de six heures de visionnage le weekend

Selon l’enquête de 2023 sur les technologies de l’information et de la communication, 11 % des 15-19 ans se sentent déprimés à cause des effets négatifs des écrans. Les jeunes sont également plus sujets à l’un des effets négatifs des écrans le plus inquiétants au moins une fois par semaine : l’obsession. Avec 19 % des 15-19 ans et 14 % des 20-34 ans concernés. L’utilisation des moniteurs est une source de conflits avec les proches pour 16 % des 15-19 ans. Un internaute sur trois de moins de 30 ans passe plus de six heures par jour devant ces dispositifs le week-end, renforçant ainsi les effets négatifs des écrans sur leur quotidien.

Mesures gouvernementales : la France pense à protéger ses jeunes

Tous les supports tels que les ordinateurs, smartphones, tablettes, télévisions, consoles de jeu employés à des fins personnelles sont considérés dans l’enquête. Une commission d’experts, mandatés par le président Emmanuel Macron, a recommandé fin avril d’interdire l’usage des moniteurs de toute sorte aux plus jeunes et d’en limiter drastiquement l’accès pour les adolescents. La commission a mis en garde contre les effets négatifs des écrans sur le sommeil, la sédentarité et la dépendance numérique. Les jeunes sont donc les principales victimes des effets négatifs des écrans, soulignant la nécessité de mesures pour limiter leur impact sur cette population vulnérable.

Avec ETX DailyUp