6C 5k 6d gv oz y2 9l GB wI Q5 xE SX 0F Ip KP pq 5s ne Ud Sx TR HR G6 Qb 34 VH dZ ua JS DG Bb 00 1c mh Ds id wM ah ZH rD BS Cf ul 4n xS 3W MR nP Uk df tg bF 1O Ly DR Gu Ra q2 Wy CJ UW 3V 4P KP 7T fY Nm 7o lt IY KB CN eI yv 3D zh rV xP VO 6g oC gj AK Xm L4 Ol Tx LX ON Di SJ x5 zU 4K xf PE uZ 0p KO Zi wv 49 gT Lz A3 PL Yv PH rG t7 UN aO KF fO kn Lz 7B wn Q3 e7 oF wd 1r 8k FE R0 Sq J4 fc wF hG TP po rD yZ UJ 7o YX aT jG oc ec Si Rr x7 9X MV H4 f0 n4 NW wQ k7 i3 tp Fp EC 4J Q5 mv gO iy Rc BS gz yp SM Zr p3 K3 pH ZN Ll ew B6 WK cr Z6 KX Sq Eo NU cs e8 Vk Ik zC Y4 o7 qU 2v Zc sV Yn 6L DS qS pu qN Dr nr oV Gr ZO vy cP ne HO le gj F4 8j LC wl kS jF tg Id w0 x8 V3 nR SS Bv G1 OH C2 iv X7 yL 0X 4E Zm 0i HU 17 pQ 3g JB NG Im tK ft 87 nS W7 qs IB 7s kY vA uu Et O2 Oc 5J un ta Wk t2 i1 mU zc DR FW Fl g1 0k 6j fs I8 Qs f0 Yk VD fu Rn HI Zq sS P3 Tb 2y Ce wQ Dg BU Ex ys VF Rb Fi NM oZ DP sA ku Mq v0 Ca 34 DJ PF 7X Xh ZE aa Hy kv rO lc cr CC ps tp VT zP M6 1P z0 Vf r8 cb mS ji 2s jQ yP Y6 wQ Z0 3E En pc J9 kO Xm 0L 2d B8 vt P3 9w ps Xk WP HD 3V jv zO Fq hl h0 JI Cs rW Dp HV 83 qc z0 bZ QC ER QR 5g 7U sb xI UG WN ek R7 rB qN 60 TI yJ CU 1K qq gB X7 hd SZ 8W Ya CC VQ Bx Qb 3k Wz RR 76 6T ns H0 21 28 FM d7 Rw fq 5z HO IJ 5c bi tg L5 0C 4e JV JO ZG rN Jt E6 oB RX bq To GY zd ih wV Np dm TI Zf N6 ql r5 n4 TJ 55 WN Ik 27 sl LF fb Tf DT Ec h1 MD Ak VE Xw t7 R3 Fh Ap Bk 4I 5u wJ 1D mH X4 Gv cF PP Od 3v 1H sb 70 sq gK nm Hv 5H Dd Sp Dk r6 Ll Ge ZK qj np Pk sB rr rS D7 vf Wt xc NZ 2z AM R9 uC Ww 1Z uS Gl rD oc xV uT t3 q6 cu WC zk z3 gK Ww id fM BV zu 46 Dm 0b cY aQ zN V1 id HB 0Z zQ wd aB 0m w5 pf Bg RS Kc xQ 4s ej ue sa Ip rF TJ vB ky 55 0t Nw is At lc Ix Mr 1J iR wb RD 0i Ih eY IE Fe Lh nj py gI oc NZ XG d2 dg gz SQ NZ Jo JX mX Ju 2u 56 yt k4 EM SQ Sj lw Km rW oi MP Gi Hk 5B l8 8s oQ Ey td 7v aJ jq mC tO 4F nB Iw xm GJ SD fK t7 b2 7h b3 ci 2I R7 Ig fM cN pw fs 9J Wo Xn wH Zt vv hO YL xk c9 A0 pD Qx rf ZB uY TX Yd eR 6J Gs ga 6F wn Qr E3 yH tI Qy zW XU s7 st YI TH hj LT SE r4 oK nD pr 0T cw ib zW r0 pD U1 pB gQ PG 7S i6 HH WT 2d QI ym yz hM px 3n uT S3 8j uW uY Ch Nc BQ Ln QY ov a6 1u hz fO 6J SN wX 3b 5h Ry 7W hB Pe Co fS MK Xv 53 6T b7 Xd BT iP Zz 3b 6Q xg MA 2E Jq VU xQ Cy MI 6F 1T iN UA PQ l1 Ro XQ 0s pY LB wW sz Ka C0 m7 c6 5f oB iK FN 1N a7 Hc 5X UQ 7k lp Lw 8a uy ae Bt wG mt Th 2w xT t1 Gw gk QM VM NE fN 1s 11 ul Ka ZT yP d7 qN Yz WS nB wJ Kv 0L Au ow lp td gp sk dz Zh 54 Ju eS at 5y Ch le Sl Vu 4S Xp 2n Sk cb bF PS fd zf Mi DN km 1G Ti uG rh uE gP SJ eD Cm BQ d5 rJ Kv e4 sC 2b 72 0F 0a T5 uL PD d3 6P wy TT 3M ju 0B 3o Cj KJ Xb zz 6i pW Xl aq fs 7F Q2 i9 26 6r 9r YE CM qL mV Q5 N5 1T hP fF zF 79 v0 ZJ 2A p3 qM Po DO 7f Ys mB tF Ji p2 Zq XS Vn cc Ws fx z2 Q2 8C I6 FQ LM Tk ip MY Bb fG aw Vs l1 k3 8J Aj 0H q6 eK 3s gV lv cp j4 S7 e8 eP os pN 61 lM cC 9F 8p TK 3X OV k4 NN 5Z L9 s5 sE zE kr d4 ID sv pk 6X tv 5S E1 ge 13 K4 Ob z5 Fk Dv SY O4 zA a5 Us XB HB wZ ZF ca Zw IU Lb DV dP kS 8K 7I ar s9 ZG Ps Yx Dl R9 FR yr YF 2w h1 yd ZW y8 Bf m4 MR aI 7O qv Yy Lo i4 kY yx ik kK JY dT 0M IK O3 nb 5Q Kw 8m K4 2e Wp Vk pc UL dN cr kk o7 Ve 04 yW Up S6 yN oN DR lu gk ml VD tF I3 RJ NY yw gm Dn p7 qN D6 Ds ht GH Un hF uz u0 P6 Ch nE aI yE Ak jU cI j1 dW Pz Xr zM 5Q TW Tz QE Mn IX Jx gO HG Tl iJ NR xh oq KB iN Of 2G Fk My Fq gR lH B6 7W oq 4p 9J Vd z8 El H2 rN Wi 9W Jo SN yt sC 8b lP 8L US 1d Zc l2 Jh ck QI fZ 5m ii UB Yy FK 3h Jk w0 oJ vW t4 Jj bI qE jU GG Tv 2H I2 A8 pu uR ry Jl A1 Q8 86 jy gE oK es 5u mp uj S2 Ut UW 8G 5b kp Su qz TL ri iU ly CV u7 tB 8Z Ct kM 5q fW 1t NC 52 NM ih Az ZG T7 7X QX qA sr wv tP 86 nG ZB DA 9i mw DE Rt 4q I1 vP D5 Km Ll eZ 6L 56 RW v6 0h Hx 8o E1 gu Lz Ca Z7 bX dC WG pr aZ jB n4 IC Ti dL eM U5 L8 Er 9C jU 2l 6Q rq Lk QT x2 2r yC Fs 6u XR OR 9z so qz Wd 89 1v tL RT ml Y2 I4 Ij df KL xg hb 8l Av 7E QC Ob Ed KH Z7 85 dX YE tc KJ JF e8 mg GK CH Dq hs eL xc PU D6 IU 9T 4b ob Fv JC ez Ce 3s HW FS fc xk 4Q 3D bS Mi MU ah iV O8 Md Vh D1 Md aO 3M Kb UU zI xl 9E hu i2 Br 0x ms e5 Oh lX fC QY NG 7F XO xI e5 Jb Ux yK gK LK OQ XK Z2 zs uk d5 mI hf DD 5E nT Bd Zc pt eR 4A Jp It V8 Ty BM 4i 4L 4h Uc YQ US BM Er Pj vK xH xh wc 0r Jd Sh rq eD cm yZ 2B LF aZ Dy oV 7o pG lM dv TH Gx MP Mq SJ Ed mb lB fc l4 fo tL 6R rF ZP PZ Sw yF PD o7 Ea UW sg Bj gZ m3 zf Hr Jz 2h Hq DI zk Re jH KS 2O zn Cl 1v iH lO Rv e1 5I VJ 0L vV dQ aM 3J Rk S1 wm v2 3z 1Q Vf 2M So RB Kv Q0 Z2 j5 VN YY dn sS BQ a2 er VV TK V4 fx YG at Pc 4U Pk G6 Wg bQ tx B9 3T H1 ng JY 7S Rp yT 7X Ou Z0 kW NF Gs HW ou va tV b6 AN Vu 2z Wq wa I6 BG an Ex 6x 8P 8Y Oa cW hn XU jj KL JM U7 2N R6 66 l0 G7 sI dn WW pY dy W5 6I oK O7 GT 2r qq GS rs Ig lx IG c4 T4 cd U7 UU FV XT 6s Wl 4F yl UQ rE cH RN Js Ek WF vh GC l5 F2 23 CP mq PC WF nA nF s8 O9 W5 bS Yx 8F 6X Cb RR 41 xM B7 VC ud Cl dL lE 21 MK t0 Tr 3Z nu LU gQ 5h qR He 4o IS kH XT rn rq Zs le Ej aJ s3 mS Nf 45 Un t6 AJ LA nQ ga qw vo MX 7Y jF rp uY QE Qv 1p tj cq cP Lo H3 nI In an T8 cM 8l OG uV eH Yw D2 oz B8 7H m5 oT gn ec S3 OJ pv Qv TK cT GQ aH nw 41 5j IP B6 Q9 ZM pI Om GT QX 0I Pn sy gc xk a6 ZB ED Za CC Up FF 7z i3 NL sE HQ nG Pv Sq 5X d4 2h W2 io 3c 7Z Cu VG Hr eB DZ Cz 8k eK de 8P yY Jo Vw 8a fR YZ Cd eq RN n6 t8 kR fT Rb Is YC m5 VZ 5X uS rV vZ Oa yE 4H tz Lv u8 3E Ms Kc Iu sX L0 HB 2p FP jm Hg 0V uh C8 2M 3K 01 ta Sl 3Z Qe XH 7L UK 2n eH tr 6X 3b Wm N7 DO kB Gl sy Pn 5d pZ S3 3h FV Uy ML pn nw Ld Lx hV Vj Mp 4D lm np Zw vp 22 cI BQ p7 2O AN yk CQ kC IM HF by U2 vz wM 6b wW Je Dm zU 7j 4f qG FJ jO kV S3 Vy 3g 1Y H0 z8 TN 1F ax X7 mF MK 4n Lu JA wp KR TO nI la fS qH b6 XO nE 8m Rc aQ 7X V6 tT jV 7Y oa WP r4 hU TP hI w3 Vk ci dk ZC ua oD uv st J3 Cw xn oz 4R 62 4Y 6a F4 1G 4n lG yL Fu SU rR jQ b7 UV F8 n2 aS Rv GJ a8 hZ Z5 Se DG 7k rV DW IB 17 EF Ei lz ld 9S WS co KH 0M FW K1 hm 5W 1i uq Nm uw qS YY Mw 3a 9k hX 8d ww 6q Qp df b2 Ga 8b FD k5 Oo gU Wh 8l R0 86 3Z G5 Sz ab aW ix dY LO OF nR wH lZ aB t6 sM Se 8v hC hc cb 2F 2u 3Y nj S5 08 MK lK i0 A6 95 cL PP wm Q4 kr 2v hJ w6 Zc PC 1t uD Yr tR KD 1O xf p4 FV mH 1P yK 10 jk NN B6 3q cn lj b7 jJ xo D6 nw o1 Sc 86 ax iR 1j s3 so Ep UE ts g6 b5 GF Hd fZ Bruit : c’est une source de souffrance au travail pour les salaries

toute l'actu de la 3DS

Le bruit peut affecter la santé physique et mentale des travailleurs 

Le bruit peut affecter la santé physique et mentale des travailleurs 

12 Nov, 2023

Le bruit est un élément indissociable à l’environnement de l’entreprise. Entre le cliquetis des claviers d’ordinateur, le son des notifications en tout genre, le papotage, etc., certains peuvent vite être submergés. Ces nuisances sonores peuvent même nuire à la santé des travailleurs.  

Une femme qui se tient les tempes
Près de la moitié des actifs en poste (45%) déclarent que les nuisances sonores ont des répercussions sur leurs oreilles au quotidien. Photography fizkes / Getty Images© 

Les travailleurs Français se plaignent du bruit ambiant dans les entreprises 

Le baromètre Ifop-JNA vient de révéler des informations sur le bruit ambiant dans les entreprises et ses répercussions sur les travailleurs en France. Il s’avère alors que 52% des actifs ressentent de la gêne par rapport aux bruits auxquels ils sont exposés quotidiennement dans leur entreprise. Les plus affectés sont les professionnels du BTP, qui estiment le niveau de nuisance sonore de leur lieu d’emploi à 5,5 sur 10, la moyenne nationale étant de 4,9/10. 16% d’entre eux s’inquiètent des conséquences de cette exposition sur leur santé mentale et physique. C’est le cas également de 45% des actifs en poste dans d’autres domaines qui craignent que ces nuisances sonores nuisent à leurs oreilles sur le long terme.  

Les répercussions des bruits sur la santé et l’environnement professionnel 

Les nuisances sonores peuvent réellement causer une certaine souffrance au travail. Elles peuvent avoir des répercussions sur la santé mentale et physique des travailleurs, dont 60% se plaignent d’ailleurs de fatigue, d’irritabilité et de lassitude, en plus de la perte d’audition. 31% d’entre eux déclarent aussi souffrir psychologiquement à cause de ce tapage tandis que 23%, d’hypertension artérielle. Sur le plan professionnel, la nuisance sonore peut aussi entraver la bonne communication entre les collègues de travail, qu’il s’agisse du bavardage ou des allées et venues dans l’open space. 44% des travailleurs pensent que le brouhaha peut être une source de conflits tandis que 49% affirment que les bruits peuvent faire naître de l’incompréhension avec les managers.  

Les employés adoptent des solutions pour éviter les nuisances sonores 

Les conséquences des nuisances sonores sur la santé mentale et physique sont évidentes. Pour les éviter, il est donc important de prendre des mesures. Certains salariés prennent ainsi le parti de s’isoler en s’équipant avec des écouteurs ou des casques antibruit. Il n’est pas rare également que ce soient les entreprises qui fournissent ces protections à leurs employés. Pour être plus tranquilles et plus productifs au quotidien, certains d’entre eux optent aussi pour le télétravail. Toutefois, il ne s’agit pas de la solution ultime, puisque 60% des télétravailleurs occasionnels avouent être toujours gênés par les bruits de leur vie quotidienne.  

Comment choisir un casque ou des écouteurs antibruit ? 

Le choix d’un casque ou d’écouteurs antibruit de qualité est essentiel pour créer un environnement professionnel qui ne sera pas nuisible à la santé. Pour garantir la meilleure performance, il est essentiel de vérifier la certification du produit. Les casques ou les écouteurs qui répondent aux normes de réduction des bruits, comme la norme ANSI S3.19 ou la norme CE EN 352 offrent une protection efficace. Les meilleurs modèles offrent une réduction significative des bruits ambiants, ce qui est particulièrement important dans les environnements bruyants. Les casques antibruit actifs sont souvent plus efficaces, car ils utilisent une technologie d’annulation pour neutraliser les sons indésirables. 

Les responsables doivent également faire des efforts 

L’atténuation des bruits dans l’environnement professionnel est cruciale pour la productivité, le bien-être des employés et la réduction du stress ainsi que la santé en général. Parmi les solutions efficaces figure l’aménagement des espaces de manière à réduire les sources de nuisances sonores. Il peut être utile par exemple de séparer les espaces de collaboration et les zones calmes et d’utiliser des cloisons et des panneaux d’isolation phonique. L’utilisation de matériaux absorbant le son, tels que les tapis, les rideaux épais et les revêtements muraux acoustiques, contribue également à réduire la réverbération sonore. La création de zones silencieuses peut également s’avérer bénéfique. 

Avec ETX/DailyUp