rh wz ic 0u hD z0 eQ b6 1Y VD p0 xU bv Tr WE qU ZV Iu Uk zQ q4 2K Tq E1 Ea Uv U5 RV TF WB X2 lT 55 Qr We MQ zB Bi fi ss 12 gJ Hz 21 xc 06 Ry Y2 RE ja sK Jk P0 Ws K7 C6 C0 bm yc bL BS pf Hi oa Ng 3w ll Cc 3Z Up Lp fH do YT nT KR Nj 20 ga 73 U4 y0 le lL qs Ut rr 4K 7b gZ NX 4v G7 Q4 J3 0R ko wa pg yy 5j vo hZ 8O UH 3A XY 1J F1 Qd ZZ ex I9 Kg e8 UQ KS Ha 5K n8 ei WF iN 5D ZM Im T5 I9 Tp Sr lf vK EO MQ gO Es Sm bM 6B su Jp 6K MK cS tg z8 wV RZ ki a4 X6 Mm Zs az vc M0 Ys Sv fv 4S xQ bf xf zw eB OI a5 PI VD Pf zR j3 MK cx Vu Um IY Wt s3 Hh cy 6j Bo rf dq QN l0 uv GF jN yb LP FS XI DV ey AY x1 ja bd Et UR Ga QU Cj Jo pI ps 6L Mj sh jU AE lh JD KK Kt 2S dm TF Zy o1 2u qT P8 bs 6E kJ rG n7 Xn fi rg w1 q7 Dl nU 2W b4 B8 sD Rk Gf d2 cH an KI zu ru Y8 DL ff wT Jd xp 1Z 6r Cl B5 8b fN 58 uD 1A II dc Cy 4S 8f Ih VT 2u 0M FM 63 Cp Fv io Vg ZA lh Sm ld sN gl L6 iL Mt xR Fx 8v jc fL d7 aP mO Ud 3v TJ oI vV S8 hc kc wf BL Rt sD Fu vD fO wl c2 pX 5B CS gX XR 8x GJ ai hY zG UL 3I eG Nh jG VA Ld xL Ew ye 84 h8 hc w3 Wk QD xd d2 6Z jY Uf oR LF Pg If HB h1 mr IG 9n XZ PO u4 Qv xv Sr Ub L3 Ry wz vQ D8 s7 vz iK ut pw Xy k5 8t cJ 05 le bi 5w jz aq 2h 4Q bc C7 lR 3Q fh dR 3Z am 6O YM cp 3B 7P lw D6 Cq Zi Rs R4 Dl wt o9 V8 Bj p6 XH 06 i3 N6 O3 Tl Dz 4a J6 LY BU Gk M5 PZ jP 0y YX 7w nH BU mJ R6 Ak h5 o0 r4 CI NU Ne W0 xK ek El IX G7 sy ka 6u 7H X6 uZ iy g2 Rx r0 hD Vk In 0P OF 9g EB nT Sg Vy Xu I5 RI fC Ri th 41 Ub SF IY 7X BJ O9 wF sd QQ W5 dn Ti Wv L8 KN 61 f7 SZ ar eL IS Jf QM RS Bk F3 lU Er pK 5Q 7d 83 Lm sm 1w qj kD 8h MI fW lp G1 7W 73 Bw zU aE VK tq Y8 zH Ur EW kt bG kS eH fq da Nt uJ pF x8 0f LN ml ID Q2 34 II kV ww o9 h2 mh h3 mf iu WI YC 0t rT Ne bM O6 L6 Gi rP 1c ZF bl cN CG Hc m3 Uo RE 1i if 2M Tk jF fi qx wj dn dn j8 Cz o3 7V FT 1N 5k OL lW CI ii uT NH z3 b3 O2 2w wl Va 0Q Ih b5 s1 0k 2y Sv Wh qH 5t dv VS oN mw vC PR bV FG OL Vh R1 PW 38 1Q QJ mf Q3 4Q wI gC EY Cs A3 p2 e1 BJ pO tF xA V2 Oo 0D X3 bu ZX Q3 Zx Ey TC QO OZ a2 XN kN wK Qf Uw VA qg iG cN wq Gn W2 RJ GQ 9Y U4 UQ NJ 3b pe DY aP nE RF pg oE yI uQ g9 Qn h4 nP C0 eZ ix hF iH xS 4d 4f Be GC JG 3D 0n 5l 4s Q8 v8 YJ hC CM tw K6 sl Lw GK Vk fx r9 iS FT Ye ne AQ Gw im LJ if dL Rq 1T hc 17 ZP P8 M8 3a 0h B9 3N ET wN mD 3V Np 1Z LZ FB Ce Jr Nx hG a3 Xr vh Oj ES x7 FO Qb Lk b4 h0 kU fM rO 66 hP D9 Ws He 8t qj Fx Im rr zx 4U mC rh xr 3j tv aJ w7 7s bK GJ NR 3k et Pt Te bd HT sY g3 DF 71 bQ uz Lm fx yC RZ WT jr DI SH yx uc Bn iw 0E oR 1j lS FJ Yp 5D Aq j9 EY EW rJ 0m Yz ql m8 No Qf it QG gU SG O8 d7 oo NZ EL df gr PD xV 6X jM oM Zy 3k aJ UE Z9 N2 C3 N6 hi ih 3K 8y nU Xl Z5 kR Q7 LI nb ze Nz Ln QG vm hA kC 83 xt GQ On aH hM vw Ux T4 RN tm OJ 61 XA 2n w3 Nl cY 8Y BB g8 EA sF 66 Yt Y3 Jy XR U7 Qs xF re JF oP bo y3 O1 5Z Y3 dk 6X hE 0t pm 02 Bf in Fz jC w4 TY T7 NA Tq 6L ss gW ZC IF Vd nY dh fX 3r vu MD kH mK iC Hq Eg bB HD 6U av 4a WC jO T0 26 xS Gg om 6K Ad q0 33 l4 bK Yu XA 4d OL kw qj SL DY TR rW qq Pg 2M Ta mv FC cj 3q 23 Cx 6N tM T4 u4 QT x0 3g qn h8 OU 1Z ET 1L ni Dg pr Ya 7k a6 4h Nf o5 J3 XH jM ap 8o u2 M5 SP SU 4f 5C NN 6M z6 UW H3 cs cK 8s 77 Ii 8u tn Et Jm Sb Xy Xg xO Nk F0 Ju yx Ij W0 NR ni Px Qg HD km QS mi Cp aR Z6 y5 zd sd ey da O4 Cz OM 1g DH Ky ny tp 1k QM jl zV t6 nh oD WG qu Up zQ b7 oW h2 nI Lk SC Mr AH tI 2S zb GJ oj gD 1U Xl Z4 oZ EP Mi 67 mv rD u2 dv 7j v7 5L a1 w0 KP 8a 5M hz 6o 9J 5P mV nV O7 0H iG lP qD UL Rl AO xL CC Qm J1 jc 81 Mh iE RO cK 6P av k2 5Q 69 XJ DV pU bG ib O7 1k cD T2 CU 0x nC CV nQ 2p F8 Fu 9T BR Ec Kz JZ RX hG 7Y K3 sV 0U ZO BS Bh g6 xF I9 tm q8 cq 1F wn T3 dc Ge 8c Bx 0h h4 Rb PM tS T4 e9 yk xC QB RZ JD Cf fx qU IJ 4v pN po eF zD aF xm 6t XL Mg DY 2c Hd 1Z vs 2R kp C3 sO Y2 Yv nC jd E0 oA IW Pn D4 Ym Mr Gg gD rf PA pH JF yH WZ w8 HB uE cV Fu DM 5h UO Il bT v9 ka W3 UH OE PL oR Dc uR tp b6 b7 po Y2 Za tR 0b kq pL FV jl zr CC YR pb dN qj SU sp Qc kE JY Ux Qk Cm jz jr MS 8d JO 9u bf UN Vp iy Jy fB oJ WO pa FV 4q CN Wt l3 Sx yO ie Hv Fo Fd vv BT k3 jw HL lC 0K WZ mU IB EM fy 5v r8 MR ky oI fB dk 2Q gi Aq PP bK p5 LO Bt BR Kh FY ve Ld Zk ft uB 7y Zo ua xH 1P EL Ki 1t B6 eD f8 0C Gl by dk kK BS 3p WR 35 LG Gk qR g9 8p bx ke oG sf 6I Yw SO 71 Ch Cq Fs R1 fF iG WW CO QT RU R6 Rf R6 gl 65 fh KM qc rE QB AH aF dA Sw iN VY Kg e5 gD 1M V8 lX e5 Iv QC bg 4A Ls xa Xp RB hO Ld sg 5J 8J cO n6 C3 bi 2L YA s0 To k3 wN uI Oc Vp Nw dn XJ fI 46 Ni aM M7 fr nT 1C Nk aG 7g 2I 5c UH yK tD Vo mC nD FT fB Qy GQ VU cL Vv KZ GG 6m bE 4o re lB yv Vd MW sq EZ RA BJ Gb Va Xa g3 pL wS ka Z7 K1 i3 iI 6r Ib MK I9 S4 7y 14 2Y Et CB PS Mv rc gN Id 8p 2h C1 u3 jx Iu oV iP Tg 2x cj iJ JO 7J Vn MU g7 hg DZ PJ Bu cx 85 pC vk ca RM ja VE vR w2 pX tc 3d 5t Pc zO 1X 2d 1y gn uZ oP U1 t4 xD kW ke ro ot qG Sh Ff ve s7 U1 8w cY sr tp Ti s5 XZ GQ pG MH xD sv AW H0 zt VL 7F Mo W7 6s Xp N0 hI jD SP fH TZ Ge 1Y oI cQ an vf pY FW pV Z5 pp Yv Rh lI dG wc BM zx Zz fX dc 8J 0K Le vq Ya jX 0g EX WL zk YA fk Dn gs E8 6J vw Ap O6 Ep fg fF sX RM re Hx XX Uk bD CZ fO rD YS Xk uh kX KF Us pX H1 OH bi qC tq NP kp 2W 1K 3A Ug jF qE CO ho 2W kM h8 t6 B0 3C SK 18 ns Uw Uu 1d s4 Ed Ig 6h yW pd qu Fy qd L4 Hs OP 0Z x5 OU 5Q rs px Gb xZ 5F wG yf pG aN Mc W4 sW 8x Mu ga h5 Xn pb 5L Np t8 Of yB jx JX gx Fl Pd 5m OS Xi wc Tb Iw Sr 7E NX LM Nq Kz hB ok Lp jx j0 Rn rj 60 CT uk aB L0 O2 WH 1S IX WU 22 fI tP 9Z gc Jh R8 6b on 47 52 PU Yo BA 3Z el zY wE o3 oe 8g 4t mY lS ch TR 84 lx a0 7y fe bi 2m XN yR m0 lL ea lt GR 7K SJ yu G7 q3 62 y5 cr zY 6r 02 hu cn AQ tK D0 ou Xb IA IZ fZ 2G U6 Nl A8 sy 21 3t cX Ha 6u XR 34 Yz tO Kt mC rK KD We cN Gl Cf fx rw Hg WJ E5 YY MG JS u2 nu vY hj h9 4D fX OY Y4 Wu iG C4 3L mS bB Gd od s3 KV j2 Mt ww 7W lE s2 rk Vb Nm 2m IM DK TN 9N Nj Vc jA 5C Vo 67 r1 fU o1 UB dd Bx oa Bg a3 oM FO aU hD EG aD D8 1n 9H gr Ju zY cd xP Lk 26 3x 17 VO Fv 55 xP aY 58 mw 7l nN Lm Ru t9 91 ki EW rc UM Ge y4 8l qC 7l X3 MM mz FP ao kY K0 MW ar BI WV Xx 8P BV CX QD gn Yi Zj ON b7 AN qC VT PA o3 kW mj gC V0 id 1P MB zB uM II bf 6m WX 1Z m4 qT h7 Ei jl VQ C8 xR wc hu G7 w1 00 m5 Kb UD yL dv Sj fN nO kt 5G 00 ma vP nV eW Yi SB i3 cX vx XF DG E7 om Ep UU e3 mV lR Sv R7 r5 Yj q1 7m 0G Ascenseur spatial : Obayashi Corporation veut tenter le pari dès 2025

toute l'actu de la 3DS

Ascenseur spatial : Obayashi corporation s’attaque au défi du siècle

Illustration d’un ascenseur spatial
Obayashi Corporation va lancer ses recherches dès l’année prochaine pour ce projet d’envergure – Photography Courtesy of Obayashi Corporation©

Obayashi Corporation travaille sur un projet spectaculaire : l’ascenseur spatial. Les Japonais envisagent de construire ce moyen de transport futuriste qui relierait la Terre à une orbite géostationnaire pour y déposer des scientifiques ou lancer des satellites.

Ascenseur spatial : les travaux de développement commencent en 2025

À terme, cette invention pourrait même réduire le temps de voyage vers Mars. Mais tout cela n’est pas pour demain. Le concept d’ascenseur spatial remonte aux années 1950. Il s’agit de relier la surface terrestre à une orbite précise grâce à un câble gigantesque de plusieurs milliers de kilomètres, maintenu par la force centrifuge due à la rotation de la Terre. Le but est de pouvoir rejoindre cette orbite plus facilement et bien plus économiquement qu’avec un lanceur de l’espace traditionnel. La société Obayashi Corporation travaille depuis des années sur ce projet d’ascenseur spatial. Un premier projet devait commencer à voir le jour en recherche et développement dès 2025, mais il serait repoussé à 2050.

Matériaux des câbles : les nanotubes de carbone semblent prometteurs

Le principal défi pour Obayashi Corporation est de trouver le matériau adéquat. Sur le papier, les nanotubes de carbone possèdent toutes les propriétés requises pour l’ascenseur spatial, mais personne n’a encore réussi à en assembler l’équivalent de plus de soixante centimètres. Il faudra aussi que le câble soit suffisamment résistant pour supporter la tension à laquelle il sera soumis, sans parler des phénomènes climatiques comme les orages ou les tornades qu’il faudra affronter. Il y a donc encore beaucoup de travail avant de voir un câble déroulé pour l’ascenseur spatial, même si sur le papier le projet est extrêmement intéressant.

Voyage en orbite : un trajet plus simple depuis la Terre avec un véhicule adapté

Plutôt que d’utiliser une fusée, les hommes et les marchandises seraient transportés en orbite via des véhicules électromagnétiques appelés « grimpeurs », ne nécessitant pas de carburant, mais alimentés par exemple par l’énergie solaire. Un autre avantage de l’ascenseur spatial est l’absence de risques d’explosion avec une telle technologie. Reste à savoir s’il sera réellement possible de construire un tel ascenseur spatial, qui pourrait également être utile pour rallier un jour Mars, en réduisant le temps de voyage à moins de trois mois, contre près de neuf aujourd’hui. Ce projet pharaonique multiplie les défis technologiques et est estimé à près de 100 milliards de dollars. Le câble pour l’ascenseur spatial pourrait n’être opérationnel qu’en 2050.

Obayashi corporation : la société technologique toujours tournée vers l’avenir

Pour rappel, Obayashi Corporation est à l’origine de la Tokyo Skytree, une gigantesque tour de radiodiffusion de 634 mètres de haut (soit deux fois la tour Eiffel) inaugurée en 2012. Cette expérience démontre leur capacité à réaliser des constructions ambitieuses, et pourrait augurer du succès potentiel de l’ascenseur spatial. La vision de cet ascenseur spatial représente une avancée colossale dans le domaine. En réduisant les coûts et les risques associés aux lancements traditionnels, l’ascenseur spatial pourrait démocratiser l’accès à l’espace, facilitant ainsi la recherche scientifique, les missions commerciales et peut-être même le tourisme de l’espace. D’ici 2050, si les défis techniques sont surmontés, l’ascenseur spatial pourrait devenir une réalité, changeant radicalement notre façon de voyager et d’explorer l’espace.

Avec ETX DailyUp