toute l'actu de la 3DS

Emoji : les premières émoticônes créées au Japon en exposition

Emoji : les premières émoticônes créées au Japon en exposition

27 , 2016

Les emoji accèdent au musée d’art moderne de New York. La collection originelle de ces émoticônes nippones est exposée au public de la célèbre institution culturelle new-yorkaise.

Les emoji ou émoticônes sont nées dans les années 1990

Shigetaka Kurita a dessiné les 176 premiers emoji à la fin des années 90. À l’époque, ce créateur japonais était loin d’imaginer que ses « images-lettres » allaient faire le tour de la planète. Ce personnage a déclaré, du haut de ses 44 ans, qu’il cherchait à ajouter des sentiments aux messages écrits. Il travaillait alors pour le pionnier d’internet mobile i -Mode.

C’est une des nombreuses spécialités japonaises

À l’instar du manga, et des sushis (NDLR), l’emoji est une des spécialités japonaises qui s’exportent le mieux. Les émoticônes ont conquis la planète lorsqu’Apple les a intégrés à la bibliothèque de caractères de l’iPhone. Actuellement, cette première collection illustrée est exposée en pixels au Musée d’art moderne de New York ou MoMa.

Ces caractères spéciaux sont à l’honneur au musée d’art moderne

Paul Galloway, l’un des responsables de l’exposition, résume que les emoji ont contribué à l’ajout de sentiments aux messages. Ces émoticônes aident à exprimer des idées abstraites. Cette qualité leur vaut une place dans l’un des plus prestigieux musées du monde.

À la conquête de New York et du monde entier

Outre le MoMA, la Silicone Valley et d’autres institutions s’intéressent à l’émoticône. Les chercheurs précisent que les émoticônes seront intemporelles, mais leurs significations sont loin d’être universelles.