toute l'actu de la 3DS

Sarajevo : le musée olympique rouvre ses portes !

Sarajevo : le musée olympique rouvre ses portes !

27 Oct, 2020

25 ans après la guerre de Bosnie, cet établissement culturel est de nouveau ouvert à Sarajevo. Ce bâtiment, icône de l’architecture locale, a été restitué.

Découvrez cet édifice à Sarajevo

Si vous passez par Sarajevo, ne manquez pas de visiter cet établissement culturel qui se tient debout fièrement dans la capitale bosnienne. 25 ans après le conflit armé international ayant ravagé la ville, ce building a été rebâti. Une cérémonie d’inauguration, tenue par le maire Abdulah Skaka, a eu lieu en présence du Prince Albert II de Monaco jeudi 8 octobre dernier.

Un bijou de l’architecture bosnienne

Avec cette reconstruction, l’ambition des autorités de réhabiliter tous les symboles de cette cité commence à prendre forme, indique M. Skaka. Ce musée olympique avait été construit au 20e siècle comme une villa haut de gamme en Bosnie. Il s’agit de l’un des premiers bâtiments symboliques à avoir été démoli par les forces serbes lors du siège de Sarajevo, qui a duré de 1992 à 1995.

Sarajevo : le musee olympique, etablissement culturel en Bosnie

La cérémonie d’ouverture a été organisée récemment avec des personnalités © STR / AFP

Cette nouvelle bâtisse avait été érigé en mémoire des Jeux olympiques d’hiver, qui avaient eu lieu quelques années avant le conflit de Yougoslavie. L’artiste Edin Numankadic, fondateur du conservatoire, explique que cette construction perpétue l’un des rares souvenirs heureux de cette histoire tragique. D’ailleurs, il a réussi à conserver certaines collections en les cachant dans le sous-sol de la patinoire olympique de Zetra.

Aperçu des œuvres d’art à découvrir

Au sein de cette exhibition, vous retrouverez divers mémoires comme des photos et certains équipements d’athlètes, mais aussi les créations que certains artistes ont imaginées pour les Jeux olympiques. L’on note par exemple celles d’Andy Warhol, de James Rosenquist, d’Henry Moore ou encore de Michelangelo Pistoletto.

Avec AFP Relaxnews