toute l'actu de la 3DS

Kenzō nous a quittés des suites de la Covid-19

Kenzō nous a quittés des suites de la Covid-19

19 Oct, 2020

Le monde de la mode pleure la disparition de Kenzō Takada, emporté par l’épidémie à 81 ans. Le designer d’origine japonaise était un personnage emblématique de la Fashion Week parisienne. Retour sur sa vie.

Kenzō a su se démarquer dans la capitale française

Né en 1939 au Japon, Kenzō a fait carrière en France, où il est devenu le 1er designer nippon à s’imposer à Paris. Avec son style floral et graphique, il a réussi à se faire une réputation de fer dans ce milieu très sélect. Selon un porte-parole, il « s’est éteint le dimanche 4 octobre 2020 à l’Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine des suites [de la] Covid-19 ».

Zoom sur le parcours de ce créateur japonais hors pair

Passionné par le dessin et la couture dès son jeune âge, le créateur japonais a lancé sa toute première collection en 1970, imaginée depuis une petite boutique qu’il nomma Jungle Jap. Quelques années plus tard, soit en 1976, il s’installa dans un lieu un peu plus spacieux, place des Victoires, où il fondera sa propre marque de mode, portant son prénom.


Une photo du défunt avec son look d’éternel adolescent © Geoffroy Van der Hasselt / AFPselt

Évoluant dans le domaine du prêt-à-porter, mais aussi de la parfumerie, il lance sa 1re gamme de vêtements pour hommes en 1983, suivi de son 1er parfum en 1988. Cependant, au bout de 5 ans, il décide de vendre son enseigne au groupe de luxe LVMH pour moins d’un demi-milliard de francs, soit l’équivalent d’environ 73 millions d’euros.

Le dernier des projets du styliste remonte à janvier 2020

Après une longue pause de 20 années, le modéliste était revenu à son premier amour, le design, en début d’année avec un nouveau projet appelé K3. Cette fois, il s’agissait d’oeuvres d’art décoratif pour donner un coup de punch à l’intérieur.

Avec AFP Relaxnews