toute l'actu de la 3DS

La technologie a-t-elle sa place dans le secteur de la santé ?

La technologie a-t-elle sa place dans le secteur de la santé ?

3 , 2017

Alors que de nombreux Français ont recours à la technologie dans le domaine de la santé, d’autres s’en méfient. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Cetelem et Harris Interactive.

 

 

La santé et la technologie font-elles bon ménage ?

79 % des personnes interrogées sont d’avis que la technologie est utile pour permettre aux professionnels du secteur de se transmettre des informations entre eux. 77 % des Français pensent quant à eux que les objets connectés permettent d’avoir un contrôle sur l’évolution de certaines maladies, tout en assurant un meilleur suivi des indicateurs de santé : poids, tension artérielle, pouls, etc.

Les sondés ne font pas toujours confiance aux objets connectés

Cette étude révèle que les objets connectés attisent la curiosité des répondants, mais ces derniers ne les perçoivent pas comme des acteurs principaux pour veiller sur leur santé. 25 % des personnes interrogées disent avoir déjà utilisé un appareil électronique dans le domaine de la santé. Il s’agit essentiellement d’hommes âgés de moins de 34 ans.

 

Technologie, les objets connectes dans la sante au centre d une etude

L’utilisation de la technologie dans le monde de la santé © KatarzynaBialasiewicz / istockphoto.com

 

La télémédecine vue par les participants à l’étude

En ce qui concerne la technologie dans l’univers de la santé, les répondants seraient prêts à se lancer pour des actes sans gravité. 62 % pourraient donc renouveler une ordonnance en ligne, ou encore obtenir un certificat médical, pour 57 % des participants. Cependant, 49 % ne voient pas les consultations en ligne d’un bon œil et ne souhaiteraient pas que leur médecin traitant le fasse.

Technologie : l’avis des consommateurs sur les progrès scientifiques

Enfin, les sondés indiquent que le développement de la technologie pourrait aider à vivre plus longtemps. Ils évoquent notamment le remplacement des organes biologiques par des organes artificiels ou encore le traitement des maladies génétiques.