toute l'actu de la 3DS

Zelda Ocarina of Time 3D le test Légendaire

Zelda Ocarina of Time 3D le test Légendaire

17 Juin, 2011

Navi la partenaire de LinkHey Listen!

The Legend of Zelda Ocarina of Time 3D est le remake d’un jeu sorti en France le 10 décembre 1998 sur Nintendo 64.  Ocarina of TIme est considéré par beaucoup comme jeu culte, voire même un des meilleur jeu de tous les temps. Aussi quand un remake pour la console portable 3d de Nintendo est annoncé à l’E3 2010, la fibre nostalgique et fanatique des fans est fortement titillé. Aussi, nous allons si Nintendo a eu raison de remettre en lice un jeu déjà mythique.

La génèse d’un jeu légéndaire

The Legend of Zelda 64 a été annoncé en 1995 sur celle qu’on appelait alors ultra 64 avec une démo technique (tient, comme le Zelda sur Wii U). Tout était très polygoné et anguleux, Link ressemblait aux artworks des jeux NES, mais voir la caméra tourner autour de lui et son image se refléter sur l’armure de son adversaire était juste incroyable pour nous qui sortions de l’ère en 2D des 8 et 16 bits.

Tout comme la première console 3D de Nintendo, devenue entre Nintendo 64, le jeu n’a eu de cesse d’être reporté. Nous laissant pour seule consolation quelques images de ci de là dans les magasines papiers mensuels de l’époque. Le passe alors par différentes phases beta, et pas mal d’éléments aperçus dans les magasines qui faisaient fonctionné nos glandes salivaires à plein régime passaient alors à la trappe ou se voyaient totalement transformer. Même Link est passé par plusieurs designs, gardant quasiment jusqu’à la fin son design des époques 8 et 16 bit, tunique verte verte, cheveux bruns, jambes nues et pull marron. mais où est passé la fée bleue?!?

Puis c’est arrivé, au début de l’automne, deux mois avant la sortie du jeu certains magasines ont accompagné leur parution d’une VHS contenant des bandes annonces des jeux à sortir à Noël… et là pour la première nous pouvions voir The Legend of Zelda en mouvement. Nous étions d’autant plus gâté que la vidéo promotionnelle française durait plus de cinq minutes, accompagné d’une musique exceptionnelle à la fois épique et mélancolique. Autant dire que durant les deux mois qui ont précédé la sortie du jeu la VHS a été totalement usée à force de visionnages en boucles.


Zelda Ocarina of Time – Promo Française par Axelink
Le 10 décembre arrive, le jeu est réservé, et là c’est le drame, les boutiques et les grandes surfaces ne reçoivent le jeu qu’en quantités limitées et nombreux joueurs resteront sur le carreau, se rendant chaque jour dans les magasins de la ville pour mettre la main sur le jeu tant attendu.

Mais l’attente valu la chandelle, le jeu était tout simplement exceptionnel et est resté pour beaucoup le meilleur épisode de la série.

En 2010, durant la conférence de l’E3 de Nintendo tout le monde attends de voir la fameuse Nintendo 3ds et son écran 3D sans lunette et là,  surprise, The Legend of Zelda Ocarina of Time 3D est annoncé alors que personne ne l’entendait (mais toute le monde voulait un remake…). Un moyen pour Nintendo de vendre sa nouvelle console portable par camion en caressant les fans là où il faut. Un joli coup de marketing qui fonctionne, puisque nous avons attendu pendant très d’un an un jeu que nous connaissions déjà par cœur!

Comment commence Ocarina of Time?

Navi la partenaire de LinkHo! Tu vas te lever, oui? La destinée d’Hyrule repose-t-elle sur un garçon aussi paresseux?

C’est sur ces mots que commence l’aventure de Link un enfant Kokiri. A la naissance tous les Kokiri, petit peuple de la forêt, reçoivent une fée? Tous? Non, Link n’a pas de fée, aussi, quand Navi, une fée, vient le sortir d’un sommeil plein de cauchemars et lui annonce qu’elle va être sa partenaire c’est le début d’une grande épopée.

Navi la partenaire de LinkLe désert… C’est là que Ganondorf a vu le jour. Je suis sûre que nous y trouverons quelque chose…

Navi mène alors Link devant le vénérable arbre Mojo, un arbre géant protecteur du village Kokiri, lui annonçant que le monde est menacé par un homme sombre venu du désert. Ce sinistre individu a jeté une malédiction à l’arbre Mojo dont Link est pour l’heure le seul à pouvoir se débarrasser. Notre héros pénètre alors dans l’arbre géant pour y chercher le mal qui ronge ses racines…

Le système de jeu

The Legend of Zelda Ocarina of Time 3D se présente comme un jeu à la troisième personne. Vous contrôlez Link avec le stick analogique, le bouton B sert à attaquer avec l’épée, le bouton sert aux actions contextuelles (roulade, pousser, tirer, etc.) , L sert à cibler ou à recentrer la caméra, R sert à se protéger avec le bouclier, et X et Y servent à utiliser des objets assignés à ses touches. L’écran tactile sert à afficher l’inventaire, la carte ou l’Ocarina. Il est aussi utilisé pour assigner des objets à Y et X ainsi qu’à deux zones de raccourcis I et II. Comme tous les menus passent par l’écran tactile, vous n’avez jamais à faire pause, les boutons start et select appellent uniquement le menu de sauvegarde. Enfin, la visée se fait en bougeant la console ou avec les stick analogique.

Le jeu alterne deux phases distinctes , une partie exploration/recherche et une partie donjon dans lesquels Link récupère toujours un objet qui lui permet de progresser dans l’aventure. Ocarina of Time reprend une structure similaire à A Link to The Past (SNES) et Twilight Princess (Game Cube / Wii).,une première partie avec trois donjons, un bouleversement scénariste puis le reste de l’aventure.

La réalisation

Honnêtement, en voyant les premières bande annonce en 2D, en tout plat, Ocarina of Time 3D ne payait pas de mine au point que le terme remake semblait mal à propos dans les différences avec la version Nintendo 64 semblaient minimes. Pourtant, une fois entre les mains avec la 3D relief activée, le jeu est vraiment sublime,  les graphismes sont fins et colorés. La 3D relief apporte vraiment un plus en terme d’immersion. C’est bien simple, on à l’impression d’avoir entre les mains une petite boite contenant Hyrule, à tel point comme a envie de passer la main derrière la 3ds pour voir si on ne peut pas attraper les personnages.

Coté modélisation Link a subi un sacré lifting, ses traits sont plus fins tout comme ses animations. Globalement les personnages, décors et textures ont gagné en finesse. Cependant il y aune certaine inégalité, certains éléments semblent avoir fait l’objet de moins d’attention que d’autres du coup graphiquement le jeu manque parfois de cohérence et d’homogénéité.

La musique est toujours aussi sublime, légèrement arrangée par rapport à la version N64. La plupart des musiques sont mémorables et vous resterons dans la tête durant des années. Le fait que l’on doivent jouer certains morceaux à l’Ocarina n’est probablement pas étranger à la popularité de la bande son. La bande son d’Ocarina of Time a également la particularité d’être dynamique, elle change en fonction des situations, arrêtez de bouger et elle ralentira, approchez-vous d’un ennemi et elle deviendra plus oppressante. Tout cela a pour effet de renforcer l’immersion.

Le gameplay est vraiment très bien calibré comme dans quasiment dans tous les jeux Nintendo avec quelques bémols cependant. Il m’aurait parut plus intuitif d’assigner les touches Y et B à l’attaque et aux actions plutôt que B et A, puisque se sont généralement les touches dédiés à ces actions… Ensuite, c’est très immersif d’utiliser les fonctions gyroscopiques pour viser, mais du coup on a souvent des « décrochages » de la 3D et il faut se remettre bien en face vous retrouver une vision normale, c’est peu gênant contre les boss qui demandent parfois d’aller vite.

Quoi de neuf depuis 1998?

Qu’est-ce qui a changé durant les 13 ans qui séparent la version 64 et 3D d’Ocarina of Time?
D’une part, le jeu est beaucoup plus beau qu’à l’époque, mais pas trop, ça ressemble plus à une évolution qu’à un véritable bond. La 3D l’air de rien qui rend vraiment vivant les habitants d’Hyrule et rend le jeu beau, une fois la 3D désactivée, le jeu redevient tout plat et quelconque… A Noter que les graphistes sont servies des textures plus détaillées pour mettre plein de références ou clin d’œil dans les décors que l’on vous laissera le soin de découvrir par vous même.
Le jeu est plus facile, les boss demandent moins de coups et des pierres indices sont éparpillées un peu partout, dommage, d’autant que cette enquiquineuse de Navi, la fée de Link, est toujours pour nous rappeler ce qu’on doit faire…
Ensuite le jeu bénéficie de l’ajout la Master Quest, une version du jeu réalisé pour la Game Cube, dans laquelle les puzzles et énigmes ont changé, tout comme la géographie (le level design) des donjons. Les ennemis sont également plus difficiles.
Enfin un nouveau mode Boss Battle fait son apparition, totalement inédit pour le coup. Ce mode vous demandera d’affronter tous les boss du jeu d’affiler en temps limite.

Conclusion

The Legend of Zelda Ocarina of Time était en son temps un véritable chef d’œuvre, et il l’est toujours sur cette version Nintendo 3DS, il est juste plus beau, plus complet, en 3D et transportable. Pour les joueurs qui n’ont jamais fait le jeu, vous pouvez vous jeter dessus sans  hésitations, les fans qui ont déjà fait le jeu ne prendront probablement pas le temps de lire le test et sont déjà en train d’y rejouer avec plaisir. un jeu à acheter, à faire et refaire!

Les plus

  • Beau, Long, Epique
  • Le meilleur Jeu de la N3ds
  • Une bande son sublime
  • Les modes Master Quest et Boss battle
  • Ocarina of Time partout avec vous

Les Moins

  • Inégalités dans la réalisation
  • Un remake c’est bien, un nouveau jeu c’est mieux
  • La gyroscopie incompatible avec la 3D
  • Pas de véritable versions collectors en France…
  • la batterie de la 3ds tient pas assez longtemps, c’est frustrant sur ce jeu!

No comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Zelda Ocarina of Time 3D comparaison entre la version 3ds et la version Nintendo 64 | n-3DS.com - [...] The Legend of Zelda Ocarina of Time 3D revient 13 ans après sa version originale en 1998. Après le…
  2. Zelda Ocarina of Time, la bande son jouée à l’Ocarina | n-3DS.com - [...] elles sont dynamiques et évoluent en fonction de l’action comme nous l’expliquons dans le test. C’est aussi dans Ocarina…
  3. 2 possesseurs de 3ds sur 10 ont acheté Ocarina of Time 3D | n-3DS.com - [...] savoir tout le bien que nous pensons de ce jeu, vous pouvez lire le test, sinon, sachez qu’il s’agit…

Leave a Reply